Publié dans Ordro Maniaque

DOSSIER : Fringues de Maniaque: 1ère partie

Hello à vous, amis maniaques!

 

Comme promis dans notre  Programme Maniaque de 2017, je me consacre tout ce mois de janvier à un aspect bien spécifique de notre habitation: les vêtements!

Fringues de Maniaque!

En janvier, ce sont les soldes. Qui parvient à résister à faire le plein de vêtements à prix sacrifiés? Voici donc le moment idéal pour faire le tri, ne trouvez-vous pas?

Je vais donc, avec votre aide et soutien moral, poursuivre ma conquête (rappelez-vous, le calendrier de l’avent… j’avais déjà donné quelques articles… si si!) de nos montagnes de vêtements!

Méthodologie

Pour bien m’organiser dans mon tri et rangement des vêtements, je vois les choses de cette façon:

  • Je vais d’abord répertorier les différents endroits de la maison où l’on retrouve des vêtements, chaussures et accessoires.
  • Ensuite, pour chaque endroit, je vais trier ces vêtements: à garder, à donner, à vendre, à jeter.
  • Enfin, je vais voir s’il y a lieu d’optimiser le rangement mis en place.

Attentifs comme vous êtes, vous constaterez que, contrairement à certains courants actuels, je ne suis pas en faveur du regroupement des catégories en un seul endroit.

En effet, il me semble que la place d’un objet doit être fonctionnelle, proche de son utilisation, et ce même s’il appartient à une catégorie rangée habituellement ailleurs. Le tout est de lui attribuer une place claire et précise. Et de s’y tenir. Et de lui fournir de jolies boî-boîtes pour le loger… Mais là je m’égare.

Le temps de l’inventaire

Dans ce premier article consacré aux vêtements, je vous invite à parcourir votre domicile et à constater où sont rangés (ou jetés) vos fringues, chaussures et sacs en tous genres.

Puis, activez votre jugeote. Est-ce vraiment toujours l’endroit le plus pratique?

Devez-vous courir dans tous les sens comme une poule sans tête à l’heure de partir travailler?

Est-ce que vos enfants traversent toute la maison avec leurs baskets pour leur petit bain de boue au jardin?

 

Les zones de votre habitation

Je vous propose ensuite de considérer le rangement des vêtements comme on le fait dans le domaine des stocks alimentaires: le plus logique, c’est de ranger du plus sale au plus propre. Ainsi, dans le milieu alimentaire, les cartons sont dans des réserves dites « sales »; les produits décartonnés sont stockés dans des réserves « propres ».

Et bien, pour les vêtements, c’est du pareil au même:

 

Tout ce qui est sale, c’est toujours près de la sortie.

Tout ce qui est propre, c’est au fond des placards.

Et entre les deux, il y a des zones dites « intermédiaires ».

 

C’est d’une évidence quasi banale, ne trouvez-vous pas?

 

Maintenant, voyez chez vous si vos rangements de vêtements répondent à ce critère. Définissez vos zones propres, sales et intermédiaires dans vos habitations:

 

  • Zones propres= les chambres à coucher, les dressings, le salon, la salle à manger, le bureau
  • Zones intermédiaires = les salles de bains, le hall de nuit, la buanderie
  • Zones sales = les couloirs, les accès directs au jardin, au garage, à la rue

Les vêtements, chaussures et sacs pourront sans problème voyager des zones propres vers les autres zones. Par contre, tout ce qui vient de zones intermédiaires et sales doit passer par la case « nettoyage » avant de pouvoir accéder à une zone propre.

cycle de vêtements - chroniques famille maniaque

Imaginez et prenez note des endroits où ce serait plus pratique de disposer des vêtements et accessoires, MAIS ne bougez encore rien, sinon vous vous ferez réprimander par tous les coachs de rangement… Et je ne voudrais pas être responsable d’éventuelles discordes…

Les zones sales

Comme expliqué ci-dessus, les zones sales sont en contact direct avec le vilain monde extérieur: le jardin, la rue, les parties communes des immeubles. Par mesure d’hygiène, et pour ne pas vous donner du travail inutile, tout ce qui est en contact direct avec le monde extérieur ne devrait pas quitter cette zone.

Cela ne vous embêterait pas, vous, de vous promener partout dans la maison avec de la crotte de chien accrochée à votre semelle?

Et vous trouvez normal de déposer votre sac à main (qui a traîné notamment dans les toilettes publiques) sur le plan de travail de votre cuisine?

Et bien,  chaussures, sacs à mains et vestes ne devraient à mon sens  pas pouvoir accéder aux zones propres de la maison! Voilà, c’est dit. Dorénavant c’est chaussons pour tous mes invités ! Na! (« quoi, mon chéri, qui vient d’annuler sa visite? » ) Ben quoi, dans certaines cultures, c’est tout à fait naturel, non?

Exemples de rangements en zone sale

Comme rangement de chaussures fortement souillées (foot, scouts, balades en forêt, etc…), il me paraît indispensable de prévoir une étagère ouverte, permettant aux chaussures de sécher. Cette étagère doit se situer près de l’entrée : soit dans le garage, soit à côté de la porte d’entrée. Ci-dessous, vous voyez qu’en sortant du garage, nous pouvons déposer les chaussures sales après les randonnées, le foot, le jogging etc… Hors de question de faire pénétrer ces horreurs dans la maison, voyons!

Les vestes mouillées doivent également pouvoir sécher à l’air libre. Prévoyez donc toujours des portes-manteaux à cet effet, près de accès de votre demeure. Ci-dessous, vous pouvez admirer le gris chromé de notre magnifique porte-manteaux jouxtant la porte de la buanderie.  Sur celui-ci: les somptueuses vestes que nous employons pour aller dans le jardin. Au-dessus, un parapluie. On ne sait jamais dans nos contrées…

Egalement dans la buanderie, à côté de la porte, un placard en plastique lavable accueille chaleureusement toutes formes de bottes de jardinage, les gants et les chaussures souillées réservées aux jeux dans le jardin.

placard bottes

Si vous avez la place, pourquoi ne pas prévoir côté jardin un porte-manteau accessible aux enfants? Nous en avons fabriqué un,  en customisant un meuble Trofast (Ikea), qui sert également à stocker les maillots, vêtements de gym, sacs de sport…

vestiaire enfants

 

Les zones intermédiaires

Les zones intermédiaires servent à entreposer des vêtements, sacs et chaussures secs, « mettables » mais non lavés. Je pense notamment aux placards dans les halls d’entrée, ici pour les vestes, bonnets et chaussures.

vestiaire fermé

Les placards fermés conviennent également parfaitement pour les sacs à mains: 

(Mesdames et messieurs, admirez au passage la magnifique création artistique (c’est du belge) à base de cartons de vin… Papa Maniaque a particulièrement apprécié le coté « rustique » contrastant avec l’aspect lisse de nos placards… Pour le citer mot pour mot « A quoi ça sert d’acheter un placard sur mesure si c’est pour l’enlaidir avec des vieux cartons? »…. No comment. Je suis une artiste incomprise).

rangement sacs

Une zone intermédiaire serait aussi la chaise (ou le vélo d’appartement) sur laquelle vous déposez délicatement (n’est-ce pas) vos vêtements mis, mais pas encore « suffisamment » sales pour aller à la lessive.

zone intermédiaire de rangement

source:http://www.yadayada.us/meilleure-categorie/chaise-valet-de-nuit/chaise-valet-de-nuit-3-acajou-range-veste-porte-pantalon-rangement-v-tement-acajou-valet/
source:http://www.livingo.fr/porte-serviette-bois/

Zones propres

Les zones propres de stockage de vêtements sont : les chambres, les dressings, les placards spécifiques réservés par exemple, aux vêtements de sport (piscine, foot, ski etc…)

N’y sont autorisés d’accès: que les vêtements, chaussures et sacs  propres !

Ces zones propres peuvent être des dressings ouverts: (Ci-dessous une magnifique création PAX de Ikea, dont on a retiré les portes…)

dressing de maniaque

ou des armoires fermées: (avec l’aimable autorisation de mister Anti Maniaque)

armoire de maniaque

ou encore des commodes:

commode de maniaque

L’important est que tout linge destiné à être entreposé dans cette zone soit passé par la case « nettoyage » au préalable. En effet, depuis que j’ai lu que les vêtements non lavés attiraient les mites, j’essaie de ne plus remettre dans les zones propres des vêtements à l’aspect propre mais déjà portés.

Les chaussures que vous ne mettez plus cette saison seront rangées dans des boîtes après en avoir soigneusement nettoyé les semelles.

Les sacs à mains seront nettoyés en surface et protégés dans des boîtes ou des sachets fermés. Je vous fais confiance pour leur créer une magnifique étiquette descriptive. Pourquoi pas faire un petit shooting photos?

source:http://designmag.fr/astuces-maison/idee-rangement-chaussures-options-creatives.html

 

 

Conclusion

Maintenant que tous les dépôts vestimentaires en tous genres de la maison sont clairement identifiés, nous pouvons passer aux choses sérieuses. Sortez vos paniers à linge, mesdames et messieurs amis maniaques!

Bon, moi,  comme j’ai jusqu’au 31 pour me séparer des possessions qui ne me remplissent pas de joie (vous devinez aisément ce que je lis en cet instant), je me contenterai d’une grosse malle que je place dans le hall de nuit. Et fin du mois: photo! (et exit les malheureux élus, par la même occasion…)

Hé, psst… vous avez vu? Il y a déjà des choses à l’intérieur! Qui c’est qui a bien travaillé? C’est maman Maniaque !

 

A bientôt chez la famille Maniaque!

 

 

 

Un commentaire sur « DOSSIER : Fringues de Maniaque: 1ère partie »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *