Publié dans Les états d'âme de Maman Maniaque

Les feuilles d’automne emportées par le vent…

etat-d-ame-maman-maniaque

Hello à vous, amis maniaques !

Un automne de Maniaque

Il y a ce moment en automne qui m’agace particulièrement. Ce moment où les jolies couleurs vives qui en font tout le charme se ternissent. Ce moment où les jardins paraissent tout vides. Où vos voisins savent à nouveau vous apercevoir en pyjama à midi. Ce moment où l’on recommence aussi à voir à travers les bois. Ce moment où les feuilles … tombent.

Ca m’agace.

 

Non pas que le spectacle des feuilles qui virevoltent ne soit plaisant. De derrière ma fenêtre.
C’est bucolique, poétique et tout et tout…
OUI, MAIS… Ca tombe. Par terre. Et ça y reste. En tas ou disparates. Ca fait désordre.

Et ça m’agace.

Le balais, oui mais…

Alors, régulièrement, je sors mon balais pour les rassembler et les jeter nonchalamment sur le terrain vague du voisin. Mais c’est tellement éphémère. Deux heures passent et l’avant de la maison est de nouveau couvert de cette masse brunâtre. Qui laisse des tâches sur les klinkers.

Donc ça m’agace encore plus.

automne-maniaque

Vous me direz que, heureusement, j’ai miss Maniaque qui prend régulièrement le relais et nettoie avec une précision de future chirurgienne.  Sauf qu’elle se fait saboter. Par son frère.

Mini Maniaque en effet ne trouve pas mieux que de vouloir « aider » en prenant le panier à feuilles pour faire des jolis tas dans … le garage. « Mais, maman, c’est joli comme çaaaaaaaaaa! ».

Je suis donc profondément agacée.

Tempête salvatrice?

Le weekend dernier, avec la tempête, j’ai jubilé brièvement. Les  feuilles se sont envolées plus loin dans la rue et les arbres se sont fort dénudés.

OUI MAIS… lundi je suis allée courir.

Et je peux vous assurer que ce n’est pas facile de courir quand on ne voit pas où l’on met ses pieds à cause de cette masse brune, boueuse et glissante. Sans parler des arbres déracinés et des branchages qui jonchaient le sol et transformaient un petit jogging sympathique en Spartacus Run.

Donc non seulement j’étais agacée, mais en plus je risquais ma vie. Ou plutôt mes chevilles.

heu-jai-perdu-mon-chemin

Mais aujourd’hui, tout a changé. Les feuilles ne m’agacent plus, je suis à nouveau pleine de dynamisme et de bonne humeur. Vous savez ce qui a changé?

Le soleil.

C’est tout bête, un rayon de soleil et j’oublie tout. Je ne suis décidément pas faite pour vivre dans ce pays.

run-en-foret

Mais bientôt, ces feuilles qui m’agacent tant seront parties. Et il va geler. Neiger. Givrer. Bref. Glisser sur les routes.

Et ça, ça m’agace encore plus.

Vive le printemps.

A venir…

Au fait, en courant, j’ai pensé à plein de choses que je pourrais vous écrire dans les Chroniques: aménagement de dressing, salle de jeux, DIY savon mains… Si vous avez des idées que vous voudriez que je creuse, n’hésitez pas! J’adore chercher des solutions !

Oui, mais… je ne vais plus écrire tous les jours. J’ai trop peur de vous saouler.

Donc dorénavant 2 à 3 posts par semaine top maximum. Promis.

A bientôt avec la famille Maniaque ! 

 

Maman « râleuse » Maniaque

 

4 commentaires sur « Les feuilles d’automne emportées par le vent… »

  1. Perso tu ne me saoule pas le moins du monde ! C’était mon petit épisode quotidien de la famille maniaque ( tout à l’opposé de la mienne dommage) plein de bonne humeur ,agréable à lire et toujours très utile! Merci pour ça !
    Maëva

    1. Merci ! Je me suis dit que je devais freiner un peu, car si même mon entourage proche ne parvient pas à suivre, j’avais peur que tout le monde fasse une overdose ! Mais t’inquiète je ne compte pas arrêter, loin de là ! J’adore trop 🙂 Merci à toi Maëva 🙂

    1. Hihi faudra que tu me dises dans quel quoi tu cours… on pourrait réfléchir « ménage » ensemble !
      merci en tout cas. Je me disais que je publiais trop car même mes proches amis et mon homme n’ont plus le temps de tout lire 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *