Publié dans Compost Maniaque

Le COMPOST MANIAQUE 3 : ce qu’il ne faut pas faire …

hortico-maniaque

Hello à vous, amis maniaques aimant jardiner, recycler, récupérer, et surtout… la planète !

Aujourd’hui, et comme promis dans Le compost Maniaque 2, je vais vous dire ce que vous ne pouvez pas faire en matière de compost !

Hé oui, le compost, ce n’est pas une poubelle, où l’on se dit ‘loin des yeux, loin du coeur ». Ben non…

Il y a des déchets qui ne se décomposent pas ou peu, il y en a qui risquent de détruire votre beau compost, il y en a qui vont attirer la vermine…

Donc … what not to do, that is THE question…


img_20161002_120202

Dans le compost, des bactéries et des moisissures, assistées de vers, de collemboles et d’autres organismes bien sympathiques, décomposent de manière accélérée divers matériaux organiques et nos déchets issus du jardin et de la cuisine.

Afin de permettre à toutes ces bébêtes de bien réaliser leur travail, il faut :

  • de la nourriture
  • de l’air
  • de l’humidité
  • de la chaleur

compost

 

Pour parvenir à leur créer un bon environnement de travail, il faut faire du team building!  Comment? En mélangeant des déchets dits « verts » et des déchets dits « bruns ».

Déchets verts =

  • les déchets de cuisine et du jardin (tonte notamment)
  •  ils apportent nourriture et eau.

Déchets bruns =

  • composés de tiges, feuilles mortes, bois broyé, carton
  • ils sont nettement plus secs, peu nutritifs

Le fait de mélanger ces deux types de déchets permet de réguler l’humidité et l’aération de votre compost.

L’humidité est particulièrement importante pour amorcer le compostage. Un compost plus mûr exigera par contre moins d’humidité, et devra être protégé de la pluie.

Il est important de retourner régulièrement le tas de compost. Au centre du tas, la température augmentera jusqu’à 30°, voire 50° à 60°C. Pour que le compost se réalise de façon homogène, il faut le mélanger 2-3 fois par an.

 

Les INTERDITS EN COMPOSTAGE :

  • Pas de trop grande quantité d’une même composante. Veillez à alterner les couches.
  • Pas de gros branchages. Il faut tout couper en petits morceaux de moins de 1cm de diamètre. Cela peut être pelant parfois, mais c’est nécessaire. Comment faire?
    • avec un sécateur
    • avec un broyeur à feuilles : les modèles de base sont tous merdiques, si je peux me permettre. Ils ont constamment des bourrages. C’est donc idéal si vous êtes quelqu’un de très patient et qui n’a que cela à faire…  L’idéal est un modèle semi professionnel avec une grande ouverture pour charger. Mais bon, c’est cher.
    • avec votre tondeuse : passez un coup sur votre tas de branchages.
  • Pas des oeufs entiers. Broyez les coquilles.
  • Pas d’excréments animaux ou humains (ben voyons…)
  • Pas de litière de chat
  • Pas de grosses quantités de pelures d’orange et citron:trop acides,  elles se décomposent mal. Il faut préalablement les couper en petits morceaux.
  • Pas de papiers et de cartons avec des encres de couleurs.
  • Pas de végétaux très malades. Même si la plupart des parasites périssent dans le compost, faute d’hôte intéressant et à cause des hautes température, certaines maladies pourraient survivre et par la suite venir contaminer votre jardin.
  • Pas de cendres de charbon (mais vous pouvez y mettre avec parcimonie les cendres de bois).
  • Pas de produits carnés ou de poissons : ils  attirent les rongeurs et provoquent de mauvaises odeurs.
  • Pas d’os, d’arêtes, de coquilles d’huîtres, de noyaux.
  • Ne laissez pas dessécher votre compost. Arrosez-le de temps en temps. Cela permettra également une dispersion des micro-organismes dans le tas.
  • Pas de matières plastiques, métalliques, en verre.
  • Pas de poussière de la maison. N’y videz donc pas votre bac d’aspirateur !
  • Pas de cailloux.
  • Pas de cigarettes ou cigares.

 

Coupes de gazon : laisser sécher préalablement avant de les ramasser et en y ajoutant du broya de branches ou des copeaux de bois. Ne jamais déposer sur votre compostage de grosses quantités de gazon humides et compactes.

Certains ajoutent d’autres interdits à cette liste, comme les rosiers, les mauvaises herbes montées en grains, les pommes de terre… Personnellement, je mets tout cela dans le compost et je n’ai aucun problème. Il faut juste couper les déchets des rosiers le plus petit possible… sinon Aie!

A bientôt pour d’autres conseils hortico maniaques…

Maman Maniaque

Un commentaire sur « Le COMPOST MANIAQUE 3 : ce qu’il ne faut pas faire … »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *