Publié dans lecture

Lecture Maniaque: Ces gens qui manquent d’ordre

Hello à vous, amis maniaques !

Cette semaine, je vous propose de rester outre-Atlantique pour notre lecture Maniaque. Ben oui, faut bien rentabiliser le billet, non?
Je vous propose donc de parcourir avec moi le bouquin suivant:

Rita Emmett

Ces gens qui manquent d’ordre

par Rita Emmett

Editions de l’homme, 2005, 118 p.

Pourquoi cette lecture?

Haaaaa, mais QUI SONT CES GENS? Ces gens qui manquent d’ordre …. Quelle étrange race humaine, ne trouvez-vous pas ?

Je trouvais le titre bien sympathique. Et quand j’ai vu que ma copine Armelle le lisait, il fallait bien sûr que je l’ai aussi… Je suis comme ça, aucune imagination, une vilaine copieuse, que voulez-vous…

D’autant que je ne vois pas du tout en quoi je serais concernée. J’ai TELLEMENT d’ordre, moi! D’ailleurs, vous ne me croirez certainement pas si je vous dis que j’ai passé TOUTE la semaine à chercher cette f… clé USB contenant des années de travail … Jamais retrouvée, par ailleurs… J’ai même fouillé les Légos de mon fils, pensant que mini Maniaque aurait pu me la cacher là… Argghhhhhhh

 

L’auteure

Bon, ben la Rita, c’est visiblement une pro.

Conférencière Professionnelle, elle donne des ateliers sur le manque d’ordre, la croissance personnelle, la productivité et la procrastination. Elle passe entre autres sur NBC, dans Time, New York Times, Wall Street Journal (ben voyons, que ça, pfff)… Comme clients, elle peut compter sur les sociétés AT&T et Mercedes-Benz.

Ses autres oeuvres s’appellent « Ces gens qui remettent tout à demain », « Ces enfants qui remettent tout à demain » et  « Ces gens qui n’aiment pas ranger ».

 

source:https://awesomeatyourjob.com/056-conquering-procrastination-with-rita-emmett/

Je pense donc qu’on va avoir droit à du lourd, du lourd de chez méga lourd…

Le pitch

Notre copine Rita se présente comme une ex-victime du fouillis. Même sa meilleure amie ne voulait pas rentrer chez elle, c’est dire!

Aujourd’hui, elle est réconciliée avec sa BFF et, en bonne amie, elle tient donc dans son livre à nous transmettre tout ce qu’elle a appris par elle-même, ainsi que les trucs que lui ont révélés d’autres personnes en lutte contre le fouillis.

De nos jours, le fouillis est selon elle la cause principale de stress, de maux de tête, de gêne et d’anxiété. Merde alors, moi je pensais que c’était mon ex-patron. Je n’avais donc rien compris.

Mais, soyez sans crainte, c’est même po grave, le fouillis n’est qu’une mauvaise habitude qu’on peut supprimer!

Pour vous aider à éradiquer cette vilaine petite manie, le bouquin est séparé en deux parties:

  • Trop, c’est assez!
  • Débarrassez-vous du fouillis une fois pour toutes

 

Première partie  : Trop, c’est assez!

Nous, en Belgique, on dit « Trop is te veel » mais, bon c’est kifkif la même chose.

Le désordre ne vient pas de votre caractère désorganisé, mais bien de l’accumulation de choses, qui vous rend vulnérable à la désorganisation !

Mais, attendez une fois… Vous rendez-vous vraiment compte que vous vivez dans le fouillis? C’est bien là la question ! Car on s’y habitude, mine de rien, vous savez! Alors, pour en avoir le coeur net, sachez que

Si vous ne savez pas où ranger un objet, c’est que c’est le fouillis chez vous! 

… Et voilà… aussi simple que ça!

Ensuite,  posez-vous cette question existentielle profonde: « Comment ai-je pu accumuler tant de choses? »

Mais pourquoi moooooaaaaaa?

Et bien, mes chers amis,  c’est parce que vous avez succombé à l’un (voir plus) des

4 « péchés capitaux du fouillis »:

  • Tout garder
  • Rapporter chez vous des choses dont vous n’avez nul besoin
  • Ne pas attribuer une place à chaque chose
  • Mettre les choses de côté avec l’intention de les ranger plus tard.

 

Pour vous convaincre de rentrer en action contre Darth Désordre, Rita nous apprend que selon les nettoyeurs professionnels, si une famille moyenne se débarrassait des objets inutiles, 40% des tâches ménagères seraient éliminées ! Oui, vous avez bien lu! Plus besoin de payer une femme de ménage !

Donc, votre mission première est de traquer le fouillis ! Ou plutôt LES fouillis, car il y en a deux :

  • Le fouillis sauvage 

Celui-là, on le voit partout! Le fouillis sauvage nous embarrasse quand belle-maman débarque et  nous rend fou quand on veut nettoyer.

  • Le fouillis en cage

Bien caché à l’abris des regards, le fouillis en cage semble être contenu et « sous contrôle ». C’est le tiroir fourre-tout, le garage, mon sac à mains…  Celui-là est sans limite.

 

Auto-psychanalyse

Bon, je ne m’y connais pas en art guerrier, mais Rita OUI! Et pour combattre son ennemi, il faut le connaître. Donc vous allez vous offrir une petite séance de psychanalyse, mes amis!

Alors Rita nous apprend qu’il y a deux grands types de générateurs à fouillis: le boulimique et l’accumulateur, bien plus atteint par la fièvre du désordre.

Parmi ces deux grandes races d’écureuils, il y a tous les styles. A vous de voir ce qui vous caractérise le mieux:

  • L’acheteur, qui engouffre tout, tel un aspirateur géant.
  • Le receveur, meilleur ami des minimalistes, à qui ils refourguent tout
  • Le collectionneur en croisade
  • Le duplicateur, qui rachète tout ce qu’il ne trouve pas
  • L’amateur, qui accumule les passions et activités artistiques (et tout le matos qui va avec, bien sûr)
  • Le pourvoyeur de service, qui garde « au cas où » cela pourrait servir un ami, collègue…
  • Le curateur, qui garde tous les souvenirs

Vous vous reconnaissez? Et bien, il est temps de rentrer en action !

rita Emmett

Que faire des trésors de guerre?

Maintenant que vous avez compris que vous avez, comme qui dirait, un petit problème, il est temps de vous poser THE question: que faire concrètement?

Dans cette partie, l’auteure nous parle des souvenirs, des collections, des cadeaux, des photos… soit tous ces générateurs de fouillis qui nous fournissent de bonnes migraines. Car cela mérite sérieuse réflexion. Si on ne se décide pas une fois pour toutes de ce qu’on va en faire, le désencombrement ne sera qu’une partie remise.

 

Deuxième partie: Débarrassez-vous du fouillis une fois pour toutes 

  • Cinquante façons de dire adieu à votre fouillis

Se débarrasser d’une possession matérielle est un acte important, mais qui ne se limite pas à bêtement jeter les objets. Dans ce chapitre sont exposées les différentes façons de se débarrasser de ses objets: la vente, le don, la poubelle.

fifty shades op clutter

  • Savoir par où commencer

Pour rester motivé, il faut se programmer au moins une heure par semaine de séance de désencombrement. Un minuteur crée un sentiment d’urgence. Programmez-le sur soixante minutes ! Et ne vous laissez pas distraire, hein !

Le principe est le même qu’exposé partout : les bacs/ sacs:

  • Jeter (= le plus gros contenant)
  • Ranger
  • Vendre
  • Donner

En triant les différents objets de la surface que vous désencombrez, pensez à rassembler ce qui se ressemble, à mettre les choses directement à la place la plus optimale.

N’oubliez pas: Une place pour chaque chose et chaque chose à sa place !

 

  • Attention! Nouveau fouillis en vue!

Dans ce chapitre, les sept causes qui favorisent le retour insidieux du fouillis nous sont exposées.

  • Ne pas terminer complètement un rangement. Le fait de laisser une pile inachevée ré-entrainera une accumulation de désordre à cet endroit.
  • Ne pas bien connaître le temps que prend un rangement. Se rendre compte de la rapidité d’un rangement régulier aide à se motiver.
  • Ne pas savoir prendre une décision immédiate quant au sort des objets.
  • Céder aux achats impulsifs. Donnez-vous un temps de réflexion avant d’acheter des nouvelles choses.
  • Ne pas écouter le policier anti-fouillis qui sommeille en vous.
  • Ne pas savoir dire non à une bonne affaire.
  • Faire du lèche-vitrines sans vous poser les bonnes questions (finance, nécessité, utilité, place disponible).

 

  • Gérer papiers et renseignements obtenus sur internet

Bon, personnellement, c’est la partie qui me pose malgré tous mes efforts, toujours le plus de problèmes. Je déteste trier les papiers…

Donc ici ma nouvelle copine Rita m’explique comment je dois faire.

Les papiers sont donc à trier de la sorte:

  •  Classer
  • A faire
  • Ranger
  • Jeter ou recycler

Pour arriver à gérer tout cela, il faudrait que l’on jette un coup d’oeil sur cinq documents en désordre chaque jour. Et passer tout de suite à l’action, évidemment.

Un bon truc pour savoir si vous pouvez jeter des documents, c’est de vous demander « Pourrais-je obtenir les mêmes renseignements ailleurs? » … C’est ainsi que je me suis débarrassée de pleins de livres devenus franchement obsolètes… Merci Wikipedia 🙂

 

  • Comme il fait bon vivre dans une maison bien rangée!

Maintenant que le fouillis s’est évaporé de votre douce demeure, il est temps de se faire des bonnes résolutions, par exemples:

  • Ne jamais quitter une pièce les mains vides
  • Evitez les doublons: ne gardez que ce qui est en meilleur état
  • Mettez toujours au même endroit tout ce que vous achetez à l’avance (cadeaux, par exemple)
  • Invitez des amis de temps en temps:  rien de plus motivant pour ranger !

  • Le fouillis en cage; loin des yeux, loin de vos préoccupations

Rita nous livre ses petits secrets pour s’attaquer à tous ces endroits générateurs de fouillis en cage:

  • Les placards
  • La boite à gants
  • La chambre d’appoint
  • Les bureaux et commodes
  • Garage, caves et greniers

 

  • La joie d’être débarrassée du désordre

Rita conclut son bouquin avec un joli proverbe chinois « Vous ne possédez pas vos objets, ils vous possèdent« …Et ce n’est pas faux: plus nos possessions matérielles sont considérables, plus nous avons peur de tout perdre. C’est pourquoi le fait de nous débarrasser de nos biens inutiles suscite en nous le sentiment de joie et de liberté retrouvée.

Mon avis Maniaque

Encore un bouquin que j’ai dévoré! Je ne sais pas ce qu’ils ont, ces anglo-saxons, mais ce sont des narrateurs nés! On ne s’ennuie à aucun moment en parcourant ce livre. Il est bourré d’anecdotes, de faits vécus, de citations… et en plus, il est drôlement intelligent.

L’absence de dessins ou de couleurs ne m’a même pas dérangée, c’est dire si c’est bien ficelé.

Soit,  vous l’aurez compris, je le conseille vivement !

Je suis tellement motivée que je cours me remettre au rangement… Qui sait, je trouverai peut-être cette sacrée clé USB…

missing usb

A bientôt pour une nouvelle lecture Maniaque !

 


Envie d’en savoir plus ? Cliquez sur le lien suivant:

 
 

 

Un commentaire sur « Lecture Maniaque: Ces gens qui manquent d’ordre »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *