Publié dans lecture

Lecture Maniaque: Envie d’être zen et organisée?

Hello à vous, amis maniaques !

Aujourd’hui, j’ai envie de chaleur et de soleil…

Direction le sud de la France pour rejoindre une autre collègue maniaque:

Diane, coach, consultante et formatrice en organisation, gestion du temps et gestion du stress….

diane Ballonad Rolland

Voici donc notre critique littéraire Maniaque de :

« Envie d’être zen et organisée? »

par Diane Ballonad Rolland

Editions Tournez la page, 2013, 188 p. (prix France 14,95 euros)

Diane qui?

La Diane, si vous ne la connaissez pas encore, sachez que c’est encore une pro! Voici son site si vous ne me croyez pas…

Comme je disais plus haut, du haut de ses 43 ans, elle est coach, consultante et formatrice en organisation, gestion du temps et gestion du stress depuis 2010. Elle est par ailleurs, comme elle l’avoue (houuuuuu) elle-même,  la maman imparfaite de 3 enfants (18, 15 et 7 ans).

diane ballonad rolland
source:http://www.dianeballonadrolland.com/a-propos/

Ses autres ouvrages sont:

  • Magical Timing, l’art de retrouver du temps pour soi (2017, Rustica Editions)
  • J’arrête de procrastiner ( 2016, Eyrolles, Collection J’arrête de)

Spécialiste de l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle, elle a fondé en 2010 le blog Zen & Organisée, qui réunit aujourd’hui 50 000 femmes actives par mois, et une communauté de plus de 15 000 fans sur Facebook.

 

Pourquoi cette lecture?

Bon, ce bouquin est à priori fort différent de mes précédentes lectures, car il n’y est pas question de mes petits dadas, à savoir le rangement et le nettoyage.

Mais, le mot « organisation », c’est quand même aussi un truc de Maniaque, non ?
Et quand je consulte son site web, je lis des trucs comme : « Très attachée à la qualité de vie au travail, je suis animée d’une conviction forte : sérénité et efficacité au travail ne vont pas l’une sans l’autre ! Il nous appartient de déconstruire les mythes de l’efficacité et de réhabiliter la personne au coeur de nos modes de fonctionnement, individuels et collectifs ! »

Alors je me dis : « Ben, c’est quelqu’un que j’aurais dû voir (ou plutôt lire) il y a longtemps… »

Cette lecture m’expliquera peut-être comment ne plus replonger dans le burn out. Qui sait ?

Et puis, cela pourra peut-être en aider bon nombre d’entre vous, femmes courageuses qui jonglez quotidiennement entre votre chiffon, votre poêle à frire, votre chéri, vos loustics et votre métro-boulot-dodo…

 

Le pitch

Messieurs, déposez ce livre immédiatement! Ce livre appartient à Madame, pas à vous !

Voilà qui est dit, c’est un livre pour femmes. Et plus particulièrement pour les mères de famille, qu’elles bossent ou non.

Principalement, ce bouquin sert à nous déculpabiliser par rapport à nos faiblesses, à nous donner du courage pour renoncer à certaines besognes, à ralentir,  à nous remettre en accord avec nos propres valeurs.

 

Mères au bord de la crise de nerf

Ce premier chapitre est consacré à expliquer comment une maman peut en arriver au bord de la crise de nerf ou au burn-out. La Diane, surnommée « la Machine »,  est passée par là et veut vous mettre en garde.

La lectrice est invitée à effectuer un petit « état des lieux » de sa propre situation.

  • Sommes-nous débordées?
  • Comment cela se manifeste-t-til chez nous?
  • Que pouvons-nous faire pour sortir d’un burn-out maternel?

Si votre lampe de détresse s’allume, il va falloir crier « stop! ». « Cessez de subir! Révoltez-vous contre l’injustice faite aux femmes. Elles sont toujours cataloguées dans la case « ménage », alors que le travail domestique des hommes n’a augmenté que de 6 minutes ces 25 dernières années.

Cessez de culpabiliser si vous êtes mère au foyer et que vous avez vos propres besoins. Si votre conjoint réalise une tâche domestique,  ne dites pas qu’il vous « aide »:  il « participe à l’entretien de la maison ». Idem pour les enfants.

 

Plan d’action

Maintenant que vous avez compris que « trop is te veel » (trop, c’est trop), il va falloir agir!

Le reste du bouquin, c’est notre plan d’action pour une zennitude parfaite!

Il est coordonné autour de trois axes:

  • Sa vie
  • Son temps
  • L’organisation

 

Je me réapproprie ma vie

Fini le temps des sacrifices vis-à-vis de ses enfants, son boulot, son conjoint! Ce serait contre-productif, tant qu’on n’a pas pris soin de soi-même. Car pour s’occuper des autres, il faut avant tout prendre soin de soi ! Faites (re)venir les massages, les soins visages, l’aquagym, les sorties entre amies !

J’adore l’image qu’elle propose de l’avion:

Ce n’est pas un hasard si les hôtesses de l’air vous demandent de mettre votre masque à oxygène en premier en cas de dépressurisation. En effet, que se passera-t-il pour vos enfants si vous perdez connaissance par manque d’oxygène?

Il faut donc être bienveillant envers soi-même. C’est obligé. D’ailleurs, elle nous fait signer un contrat avec nous-même!

Diane nous amène à prendre des rendez-vous planifiés avec nous-même.

  • Pour se poser: pour faire le point sur ses valeurs, sur ses besoins profonds.
  • Pour se reposer: afin de faire le plein de ses batteries.

diane ballonad rolland

 

Je me réapproprie mon temps

Pour Diane, nous avons souvent l’impression que notre temps ne nous appartient pas. Qu’il appartient à tout le monde, à votre employeur, à vos enfants, à votre conjoint, à l’école de vos enfants, à tous, sauf à vous.

Il est donc grandement temps de rééquilibrer son horaire! Votre emploi du temps doit vous apporter satisfaction et ne pas vous laisser épuisée en fin de journée, tout en vous stimulant suffisamment pour ne pas que vous vous ennuyiez.

Bien gérer son temps équivaut à savoir faire des choix.

diane ballonad rolland

Pour se réapproprier son temps, il faut savoir arbitrer ses priorités, c’est à dire différencier l’essentiel de l’accessoire.

En gérant bien son temps, on sait :

  • ce que l’on fait
  • ce que l’on a à faire
  • comment on le fait
  • pourquoi on le fait

Cela passe par un choix de la vitesse à laquelle nous désirons réaliser une activité : cessons de vouloir tout faire en triple vitesse. Prenons le temps de savourer chaque instant, de préférer la qualité sur la quantité, de consommer moins.

Pour se réapproprier son temps, il faut également apprendre à fixer des limites. Il faut aussi apprendre à dire non, à déléguer,  et ce en disant adieu à cet horrible sentiment de culpabilité.

 

Je m’organise

S’organiser, au travail comme à la maison, n’est pas une fin en soi. C’est un moyen de vous simplifier la vie, de vous faciliter votre quotidien.

diane ballonad rolland

Dans cette partie, Diane nous incite à faire le point sur notre organisation actuelle: ses points positifs et ses faiblesses, la répartition actuelle des tâches et les objectifs à atteindre, en terme de qualité de vie.

Pour optimiser votre organisation, voici ses conseils:

  • Revoyez vos exigences à la baisse en matière de ménage
  • Déterminez vos propres standards en matière de rangement, ménage et entretien, et n’en faites pas plus.
  • Mettez en place une vraie répartition des tâches (via un tableau),  incluant le conjoint et les enfants, en expliquant clairement vos attentes.
  • Si cela ne suffit pas: organisez votre nouvelle « incompétence ménagère »: prenez une femme de ménage ou mettez-vous en grève !

Ensuite, Diane propose ses astuces d’organisation dans différentes situations:

  • Le marathon du matin
  • La relâche du soir
  • Les courses alimentaires
  • La rentrée scolaire

 

Mon avis

L’ouvrage de Diane est bien structuré, clair, fluide à lire. Pour chaque section, un petit tableau résume l’essentiel à retenir.

Par ailleurs, la présence d’illustrations allège ce sujet relativement sérieux.

diane ballonad rolland

Je pense que cet ouvrage est avant tout déculpabilisant pour nombre d’entre nous qui n’arrivons pas à faire tout ce que l’on pense devoir faire. Mais, très franchement, les conseils proposés sont basiques et une simple question de bon sens. Ne vous attendez donc pas à apprendre quelque chose!

L’intérêt du bouquin réside dans le fait de vous forcer à remettre votre organisation en question, via une réflexion sur vos valeurs, vos attentes et celles de votre entourage.

Même si, comme elle avertit au début du bouquin, toute organisation se doit d’être personnelle pour être efficace, j’ai néanmoins regretté la parcimonie et le simplisme des recommandations pratiques. En fin de lecture, je dois avouer que, contrairement à d’autres livres de développement personnel, je n’étais pas boostée pour me mettre en action.

Un avis un peu mitigé, en somme… Mais, bon, c’est tout à fait personnel, et nombre d’entre vous ne partageront probablement pas cette impression.

diane ballonad rolland

 

Sur ce, à la semaine prochaine pour une nouvelle  lecture Maniaque !


Envie de le lire ? Cliquez sur le lien suivant:

 
 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *