Publié dans lecture

Lecture Maniaque : L’art des Listes !

Hello à vous, amis maniaques !

Aujourd’hui, je change un peu de registre, et je passe à du lourd, du méga lourd…

l'art des listes

L’art des listes: Simplifier, organiser, enrichir sa vie

par Dominique Loreau (2007, Marabout, 6,50 euros, 275p)

Le pitch

Il était une fois une Madame bien sympathique, qui s’était installée au Japon. Elle ne se contenta pas d’y manger des sushis et lire des Mangas. Non, non. Que nenni. Elle décida de s’imprégner totalement du pays, de sa pensée, de son savoir-vivre. Et puis elle en parla dans des biens jolis bouquins. Bien avant sa copine Marie, d’ailleurs.

Et voici un de ses bébés: L’art des listes. Ou comment tenir un carnet avec des listes de tout, tout, tout … peut nous enrichir notre vie et nous amener à un niveau de spiritualité jamais vu. Même qu’au Japon, ils font ça dès l’enfance. Ben oui. Et puis ils listent tout: même tous les faux-pas des vilains maris. Cela peut même servir de preuve en cas de divorce. Trop fortes, ces japonaises!

 

Table des matières

Après une longue, longue, longue …. introduction, le livre est divisé en 5 parties.

Les 4 premières exposent des utilisations de listes dans les divers aspects de notre vie. La 5ème partie veut nous expliquer comment pondre concrètement nos petites listes rien qu’à nous.

 

1ère partie: Les listes pour se simplifier : les mécaniques de l’ordinaire

Dans cette partie, Dominique nous apprend comment faire des listes peut nous faire gagner de l’argent, du temps, du poids, de la routine etc…

Voici quelques idées que je lui ai piquées: 

  • Prévoyez une caisse de bonnes bouteilles pour toujours avoir quelque chose à offrir quand vous êtes invités à la dernière minute.
  • Ayez un carton avec des petits cadeaux déjà prêts à offrir pour remercier un voisin, récompenser un enfant …
  • Listes de voyages: penser à toujours la prendre avec en vacances, ainsi vous pouvez y apporter les corrections nécessaires en vue d’un prochain voyage.
  • S’il y a des choses à faire en deux minutes, faites-les immédiatement. Cela n’encombrera pas votre liste.
  • L’efficacité vient de la paix de l’esprit et la paix de l’esprit découle d’un système d’organisation fiable, tout simplement.

2ème partie: Les listes pour … apprendre à mieux se connaître

Au fond, qui suis-je vraiment? Cette partie du bouquin vise à composer son autoportrait. A se poser à côté de soi et regarder.

« Etant devenus de purs consommateurs de temps, nous dispersant dans mille et une directions, vivant au jour le jour, nous oublions qui nous sommes dans le tourbillon de la vie. Alors nous nous sentons vides de l’intérieur, constamment insatisfaits, privés d’une identité personnelle, ne trouvant pas le sens de notre présence au monde. »

Pour y arriver, l’auteure propose toute une série de listes à faire :

  • sur les différents « moi »: héritage familial, qualités, défauts, faiblesses, éducation, hobbies etc…
  • sur ces choses qui sont moi, telles que couleurs préférées, meilleures coiffures, activités qui m’épanouissent etc…
  • ce que je ne veux pas dans ma vie
  • listes portraits
  • mes archétypes
  • rêves les plus fous

Car quand on se connait mieux, on sait ce dont on est capable !

Tenez, voilà encore un extrait qui me plait bien:

« Un rêve écrit se transforme en projet, et plus il se transforme en projet plus il devient réalisable ».

 

 

3ème partie: Les listes pour … prendre soin de soi

Haaaa! On va prendre soin de soi maintenant! Ben oui, maintenant qu’on se connait à fond, on va s’écouter davantage et  se dorloter un peu.

En effet, Dominique nous apprend que faire des listes peut nous permettre de nous reconnecter avec nous-même, avec bienveillance et sans jugement. Cela amène à s’approfondir, à faire de nouveaux choix.

Le fait d’écrire permet de se fixer des repères, tels que des projets de carrière, de voyage, d’habitat… Cela permet aussi de se prendre en charge, d’être lucide et plus victime de ses émotions.

Afin de mieux faire face aux contrariétés de la vie, il peut être utile de se faire des listes, par exemples:

  • « l’inventaire de mes émotions »
  • « liste de ce qui me rend trop émotif »
  • « Emotions qui contrôlent ma vie »
  • « Visualisations pour me détendre »
  • « Difficultés que j’ai surmontées »

« Le fait de noter ses peurs, même les plus anodines, fait réaliser, comme par magie, qu’elles sont beaucoup moins effrayantes une fois qu’elles sont couchées sur le papier »

« Sachez exactement qui vous êtes, quels sont vos qualités, vos atouts. Sinon vous deviendrez ce que les autres veulent que vous soyez. »

oufti…. profond tout ça, hein!

4ème partie: Les listes de mes mille et un plaisirs

Carpe Diem… Profite du jour présent.

Maintenant, l’auteure nous montre comment remplir notre vie de tous ces petits riens qui vont l’enrichir, et rendre chaque instant unique.

dominique loran

Pour y arriver, elle nous propose de lister :

  • instants uniques
  • livres à lire, à relire, des notes de lecture…
  • évènements marquants, des films vus, des expositions …
  • odeurs de notre enfance, des plaisirs olfactifs…
  • des sons que j’aime, qui me déplaisent

Donc, en somme, en écrivant sur tout ce qui me plait, m’émerveille, me passionne, j’active tous mes récepteurs au bonheur et j’arrête de me morfondre sur mon existence. Pas bête, hein!

 

5ème partie : Les listes : mode d’emploi

Enfin, après toute cette lecture, on crève d’envie de se mettre au travail ! Mais, attention, pas n’importe comment, hein! Il faut d’abord suivre le mode d’emploi! Dominique veille au grain et veut quand même un peu nous expliquer comment rédiger ces fameuses listes. Ou plutôt quel support employer.

Elle conseille un support constamment adaptable (informatique ou papier). Hors de question d’employer un cahier auquel on ne sait pas ajouter de pages !

Et puis, comme à l’école, nos listes doivent être soignées, quitte à faire un brouillon au préalable.

Elles doivent être tenues comme des trésors, qui peuvent être transmis à la postérité..

Mon avis

Bon, soyons franche, je ne suis pas quelqu’un qu’on pourrait qualifier d’intellectuelle ou de littéraire, ni de patiente. J’ai donc parfois dû un peu m’accrocher, mes paupières ayant la fâcheuse tendance à s’alourdir, et à vouloir se rejoindre, tels des aimants. Cela ne m’était plus arrivé depuis Madame Bovary.

Néanmoins, quand on tient bon, faut avouer que c’est vachement inspirant dans l’ensemble. Un certain nombre de longueurs et de répétitions auraient pu être évitées, certes, et je ne m’en serais pas portée plus mal. Par contre, c’est clair qu’il y a beaucoup de vrai dans ce qu’elle écrit. De nombreuses pistes de réflexion sont proposées.

Finalement,  je le définirais comme un  « self-help » book tout à fait correct, dans l’ensemble.

Sur ce, vous m’excuserez, mais je vais faire ma liste des courses.

 

 

A bientôt pour une nouvelle lecture Maniaque !

 

 

Envie de plus? Consultez ces autres articles qui en parlent: 

Autre critique littéraire:

 


Vous voulez l’acheter? Cliquez sur:

 
 

 

 

 

 

 

2 commentaires sur « Lecture Maniaque : L’art des Listes ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *