Publié dans lecture

Lecture Maniaque: Love the Home you Have !

Hello à vous, amis maniaques!

Quitte à payer mon billet outre-Atlantique, je me disais que je pouvais continuer sur ma lancée…
C’est pourquoi, aujourd’hui, je vous parle d’un bouquin, tout mignon tout plein, qui va nous apprendre à aimer notre maison.

Mais d’abord, pour vous mettre dans l’ambiance, cliquez sur ce lien:

 

love the home you have

LOVE THE HOME YOU HAVE

par Melissa Michaels

Harvest House Publishers, 2015, 211 pages.

L’auteur

Melissa est une femme bien. Ben oui, c’est la femme d’un pasteur. Forcément, une auréole de sainteté plane autour de sa jolie petite tête parfaitement permanentée.

Melissa Michaels

Melissa a trois enfants: deux grandes filles, et un jeune ado. Et deux chiens. Pour compléter le portrait. Evidemment.

En plus, visiblement, Melissa est naturellement très investie dans la vie de sa communauté, dans les bonnes œuvres, dans la propagation des valeurs familiales bien de chez eux…

Mais, hélas, au fil du temps, elle a connu un certain nombre de déménagements, la pauvre… Et chaque fois, elle a dû apprendre à créer un foyer chaleureux et accueillant dans chacune de ses demeures, avec les moyens du bord et deux mains gauches. Elle s’en est visiblement pas trop mal sortie… la preuve:

Ses créations…

En 2007, elle créa le blog THE INSPIRED ROOM, grâce auquel elle inspira un demi million de femmes à la recherche d’idées pour améliorer leur intérieur.

Son dada? C’est créer des foyers chaleureux, conviviaux, personnels et ce à moindres frais.

Il faut dire qu’elle le dit elle-même: elle a toujours été une amoureuse des maisons, une « house paparazzi », qui « freine pour les jolies maisons ».  Pour elle, créer de la beauté dans un foyer, c’est comme se trouver au paradis.

Par ailleurs, ses autres bouquins sont du même style:

  • Simple Gatherings (inviter avec simplicité)
  • Simple Decorating (décorer avec simplicité)
  • The Inspired Room (la Chambre Inspirée)
  • The Inspired Room Coloring book (livre de coloriage de la Chambre Inspirée)
  • Make Room for what you love (Faites de la place pour ce que vous aimez)
  • Serenity (sérénité)

Très romantique, tout ça, non?

melissa michaels

 

 

Pourquoi cette lecture?

Comme vous le savez bien, mes chers amis, je prends plaisir à parcourir les livres ayant trait à l’organisation domestique, au ménage, à la maison.

Et j’aime m’aventurer, du fin fond de mon canapé, sur des terrains peu connus.

C’est probablement pour cela que l’aspect pour le moins retro et champêtre de la couverture a immédiatement titillé ma curiosité. Ainsi que les sous-titres « Des moyens simples pour embrasser votre style, vous organiser et vous plaire où vous résidez ».

En tant que future Home Organiser, je me trouvais quand même un peu obligée de me farcir une lecture qui allait m’apprendre tout cela, ne conviendrez-vous pas?

Ben, oui, la maison c’est sensé être notre refuge, notre réconfort, notre havre de paix.

Je pense que cette nana pourra bien m’inspirer pour y arriver.

Vous ne trouvez pas?

 

Le pitch

Alors, de quoi nous parle ce joli petit bouquin?

Ce livre, c’est un peu,  un « J’apprends à aimer ma maison » pour les nuls.

En gros, on fait avec ce qu’on a, on ne cherche pas désespérément à convoiter la maison du voisin.

Non, non, non!

C’est votre maison à vous que vous allez apprendre à chérir, malgré ses faiblesses, son bordel et son mobilier de récupération.

Car oui, c’est clair que tout n’est pas parfait, mais c’est la maison qui sert de théatre à votre vie, à vos relations et à vos rêves.

Osez regarder votre environnement avec de nouveaux yeux. Vous risquez un coup de cœur! Préparez-vous à tomber amoureux de votre maison!

Au programme !

Alors, comment tombe-t-on amoureux de sa maison?

Pour y arriver, Melissa nous propose treize chapitres aux titres tous aussi romantiques les uns que les autres.

Les pages sont décorées de jolis petits dessins, et de phrases que l’on peut imprimer gratuitement sur son blog, pour en faire de l’art mural. A la fin, elle nous propose un challenge de 31 jours pour apprendre à aimer sa maison.

Son livre commence par son histoire, ses multiples déménagements et tout ce qu’elle a appris de ses différentes maisons. Pour en arriver à une belle conclusion : « Le bonheur n’a pas qu’une seule adresse »…

melissa michaels

Ensuite, elle nous livre les différents ingrédients de sa recette du bonheur à la maison:

Au revoir, attentes irréalistes !

Tout d’abord, il faut voir les choses en face: on ne sait pas tout faire!

S’occuper à merveille de tous nos loustics, être une épouse parfaite, une fée du logis et une hôtesse souriante, c’est pas donné à tout le monde… Melissa nous prévient donc qu’il faut diminuer nos attentes.

Oui, la maison risque par moment d’être un peu bordélique. Et oui, ce n’est pas toujours possible d’investir dès le début dans des meubles stylés et chers.  Mais même pas grave!

L’important, c’est que vous et votre famille, vous vous y sentiez bien, accueillis et aimés. Regardez votre intérieur avec un nouveau regard. Désencombrez ce qui traine, progressivement, pour vous créer une ambiance reposante, réconfortante.

 

La liberté de l’authenticité

Une maison est un endroit où vous pouvez exprimer votre être véritable. C’est une partie significative de QUI vous êtes. Il est essentiel de créer une maison qui est un fidèle reflet de votre vie dans son ensemble, qui puisse inspirer toute la famille.

L’authenticité de la maison se crée en superposant progressivement des couches de souvenirs, en choisissant des objets qui racontent votre histoire, plutôt que des accessoires achetés de façon aléatoire pour remplir votre espace.

Votre maison n’est pas faite pour Pinterest, mais pour ce qu’elle vous fait ressentir. Car nous avons tous besoin de ce refuge du monde extérieur, où nous pouvons respirer profondément et laisser les tracas et les obligations derrière nous.

Un magnifique désordre

Créer une magnifique maison ne consiste pas à présenter une image parfaite au monde. Il s’agit plutôt de construire un lieu parfait pour vivre votre vie unique. Une maison aimée sera toujours un magnifique lieu de désordre.

Quand on embrasse tous les aspects de la vie de famille, on se situe à l’intersection entre le beau et le chaos. C’est ce qui fait que l’on vit vraiment et qu’on éprouve de la joie. Il est donc essentiel de trouver un équilibre entre ce désordre et beauté.

Pour arriver à cet équilibre, il faut un objectif. A quoi voulez-vous que serve votre maison? Refuge? Lieu de divertissement? Lieu de travail? …

Une fois que vous aurez fixé son objet, établissez un plan d’action. Quelles tâches vous empêchent de rendre votre maison conforme à votre objectif? Quelles tâches aimeriez-vous supprimer, ou déléguer?

Désencombrer les coins et recoins

Fermez les yeux et imaginez-vous votre maison de rêve. Il y a peu de chances que celle-ci soit remplie de bazar en tout genre ! Faire face à son désordre, comprendre comment on en est arrivé là, et se faire un plan d’action sont des pas importants dans l’apprentissage de l’amour de sa maison.

Nos aspirations pour un sentiment de paix et de calme doivent être reflétés par notre environnement. Il est pour cela essentiel de reprendre le contrôle sur nos objets. Car prendre soin de sa maison est une façon primordiale de prendre soin de soi.

Besoin de motivation? Invitez du monde ! Rien de tel pour se motiver à faire du rangement ! Au plus souvent vous invitez du monde, au plus votre maison sera propre et rangée!

Comment? Evacuez tout le superflu. Attribuez une fonction claire et précise à chaque recoin de votre maison.

 

La récompense de routines quotidiennes

Avec un fort sympathique sens de l’humour, Melissa nous explique qu’elle veut une maison propre. C’est jusque qu’elle apprécierait que quelqu’un d’autre fasse la besogne à sa place! Malheureusement, ce n’est pas toujours comme cela que ça se passe.

Elle a donc dû transformer son désir d’une belle maison en motivation à suivre des routines quotidiennes.

Car il y a selon elle deux façon de voir la problématique du nettoyage:

  • On vit ici. Pour cela la maison est en désordre.
  • On vit ici. Pour cela nous ne voulons pas que la maison soit en désordre.

Pas mal, la nuance, non?

Pour arriver à « tenir » sa maison, elle nous propose ses quatre routines:

 

La routine du matin

Voici ce que Melissa nous conseille comme routine à suivre tous les matins: faire son lit! Ce serait la base pour bien commencer la journée!  Ensuite, pour se créer une bonne routine du matin, il faut:

  • Faire une liste de tout ce que vous voulez faire le matin afin de vous sentir productive et pleine d’énergie: se brosser les dents, prendre une douche, s’habiller, vider le lave-vaisselle, avoir un moment de calme pour soi.
  • Ajouter une ou deux activités que vous aimez : boire du café, faire de la musique, lire la Bible (je vous avais prévenu(e)…), se promener, lire des blogs (le mien par exemple)…

Le nettoyage des éviers

Oui, elle connait Flylady…

Mais elle a tout à fait raison! Car quel gain de temps si on se discipline à nettoyer les éviers de la cuisine et des salles de bains après chaque usage! Plus de traces de calcaire ou de dentifrice! Et puis cela motive à garder le reste aussi propre!

Les folies de nettoyages

Melissa conseille d’avoir au moins une fois (idéalement deux) par jour un petit accès de folie de nettoyage… Cela ne prend que 10 minutes et permet d’ôter tout sentiment de frustration par rapport à sa maison!

Elle donne quatre types de folies de nettoyage:

  • La folie horizontale: nettoyez un max de surfaces horizontales en dix minutes! Toute la famille peut participer! Voilà un chouette jeu de société collaboratif, non?
  • La folie verticale: également, chrono en mains, nettoyez un max de surfaces verticales en dix minutes: interrupteurs, poignées, fenêtres, miroirs, cadres … tout y passe!
  • La folie sanitaire: en dix minutes top chrono, nettoyez votre salle de bains!  Si fait régulièrement, cela ne devrait pas prendre plus de temps.
  • La folie des lessives: selon notre auteure du jour, faire la lessive devrait idéalement être quotidien.

 

La routine du soir

Les routines du soir ne doivent pas vous vider de toute votre énergie. Cela consiste à faire le repas, aider pour les devoirs, les bains, mettre en route le lave-vaisselle et nettoyez les comptoirs de la cuisine. Ainsi, on se lève pour faire face à une cuisine qui nous inspire!

 

La maison suffisamment propre

Ce chapitre commence par une sympathique citation de Erma Bombeck:

Ma seconde tâche ménagère préférée est le repassage. La première étant de me cogner la tête contre le lit superposé du haut jusqu’à ce que je m’évanouisse.

Pour aimer sa maison, il faut :

  • Etre réaliste: vous ne savez pas tout faire! Définissez-vous un objectif par rapport à la maison: « Vous voulez que votre maison soit suffisamment propre pour … »
    • Ma salle à manger doit être  suffisamment propre pour pouvoir y manger ce soir.
    • La maison doit être suffisamment propre pour pouvoir y inviter quelqu’un ce soir.
    • Ma cuisine doit être suffisamment propre et brillante pour retrouver de l’ordre après une journée fatigante au boulot…
  • Se tenir à ses routines, en ayant une petite folie de nettoyage, chaque fois qu’on a un peu de temps.
  • Se préparer la veille: Le soir, on n’a pas toujours envie d’accomplir les routines nocturnes. On se dit qu’on mérite bien de se reposer après cette longue journée. Et bien, la solution consiste à changer de formulation : « On mérite de se réveiller dans une maison propre! »
  • Suivre ses conseils de « Nettoyage en partant »:  ce qui se résume en fait à faire les petites tâches tout de suite, avant qu’elles s’accumulent.

 

Ajouter du charme et du caractère

Ce chapitre comment par une autre citation bien trouvée, de Coco Chanel:

Un intérieur est la projection naturelle de l’âme.

Pour avoir une maison de caractère, il faut que celle-ci soit inspirée de votre vie et de ce que vous aimez. Faites venir les livres de cuisine, de voyages, les photos de famille!

Complétez par un éclairage adéquat et cozy, des décorations et meubles chinés,  un peu de récup et de DIY.
Terminez par l’art subtil du camouflage, ou comment détourner l’attention des parties les plus moches de votre maison.

Aimez ce que vous avez

Créer une maison, un foyer consiste à apprécier ce que vous avez et qui vous êtes. Vous créez un rêve qui a du sens pour vous, à l’instant présent.

Cela vaut la peine de passer du temps à embellir ce que vous avez, à mettre les souvenirs en valeur, à utiliser des objets que vous trouvez beaux. Cela ne sert à rien de ranger à l’abris du regard la belle porcelaine de famille. Il faut l’utiliser! Et tant pis s’il y a de la casse! L’important est de faire vivre vos objets.

Une maison éclectique n’est jamais démodée, car elle évolue avec vous.

Pensez juste à mettre les choses en valeur: il vaut mieux un bel objet isolé, qu’un mur de petits « brols ». Si vous avez beaucoup d’objets décoratifs, pensez à les alterner!

En ce qui concerne les couleurs, optez pour des tons neutres et reposants, qui parcourent toute la maison. Vous aimez une certaine couleur? Utilisez-la par touches, et au moins trois fois dans la pièce. Ni trop, ni trop peu.

 

Créez un havre de paix

Ohhhh, ce chapitre commence par mon auteur préféré, Jane Austen!

Ah! Il n’y a rien de tel que rester à la maison pour se sentir réellement réconforté!

Pour que votre maison soit un havre de paix, son entrée doit vous accueillir !

  • L’entrée doit être propre et personnelle
  • L’éclairage doit être suffisant
  • Exprimez la personnalité de votre famille par de l’art et des accessoires.
  • Faites attention aux petits détails: une peinture qui s’écaille, un beau paillasson..
  • Faites de la place à la vie quotidienne: un endroit pour mettre les chaussures, les manteaux, le courrier…
  • Incorporez des routines d’accueil et de départ:
    • Bisous, sourire et câlins!
    • Prévoyez de l’éclairage pour votre conjoint qui rentre plus tard.
    • Pensez à allumer la musique en arrivant. Programmez le chauffage pour qu’il fasse agréable en rentrant.
    • Prenez le temps de dire « au revoir » convenablement, sans rush ou stress inutile.
    • Au repas, laissez tout le monde exprimer leurs gratitudes par rapport à la journée passée.

Pour que le reste de votre maison soit votre cocon, il faut le désencombrer de tout ce qui vous tire vers le bas, qui vous rappelle vos erreurs. Il vaut mieux avoir une pièce vide qu’une pièce qui vous retient.

Remplissez votre maison de choses qui vous boostent, vous rendent heureux, vous remplissent de gratitude.

Pensez à l’adapter aux saisons: déco festive à Noël, légèreté et simplicité au printemps… et créez des souvenirs en famille à chaque saison.

Soyez heureux à la maison

Pour être heureux dans sa maison, on se réveille à ce qu’on a déjà! Stimulez vos sens, par des huiles essentielles, des musiques douces, des arômes, telle cette première tasse de café du matin!

Voici ses 5 manières d’être plus heureux:

  • Créez un endroit heureux : pas de brol, une jolie déco, un peu de musique et une bougie…
  • Pratiquez la gratitude: prenez le temps de lister tout ce qui vous rend heureux ou reconnaissant.
  • Repartez à zero: rêvez, invitez, instaurez des routines.
  • Choisissez la joie!  Trouvez des choses qui vous inspirent, qui vous motivent.
  • Appuyez sur pause: promenez-vous, prenez un café sur la terrasse, savourez un bon morceau de chocolat.

Le challenge de 31 jours

Pour clôturer son livre, Melissa propose un challenge de 31 jours. Chaque jour nous propose une nouvelle mission afin de rendre notre maison la plus authentique possible.

Mon avis humble et entièrement subjectif

Bon, comme vous l’aviez bien compris, on est clairement dans un épisode de « La petite maison dans la prairie » …

Ou serait-ce « 7 à la maison »? … Je ne sais pas trop, j’hésite…

J

 

Toujours est-il qu’on se trouve en pleine comédie familiale politiquement correcte à la sauce américaine…

Préparez la dinde! On débarque !

Non mais Hello, quoi…

Tout cela, c’est bien mignon dans le genre « tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil »…

Mais,  personnellement, je dois avouer que l’ensemble est  un peu trop « fleur bleue » à mon goût. Ceci dit, je dois reconnaître je n’ai jamais été une grenouille de bénitier.

Donc qui suis-je pour juger… Pas bien…

Par contre, le fond est bon et correct! Il faut juste retirer la grosse couche de mièvrerie bien coulante et sirupeuse… Melissa nous montre même plus que régulièrement un sens de l’humeur tout mimi tout plein.

Le livre donne vraiment envie de prendre soin de sa maison, de la chérir, de se lancer dans le DIY!

Par contre, personnellement, il ne m’a absolument pas incité à désencombrer… que du contraire.

Je pense même que je vais customiser une vieille vitrine pour exposer mon intemporelle collection Chimay… Heu, quoi « attrape-poussière »? Bande de rabat-joies…

 

Allez, sur ce, je vais faire quelques pâtisseries en attendant que papa Maniaque revienne du travail. Et du rôti, tiens.

 

A bientôt chez la famille Maniaque !

 


Vous désirez l’acheter?  Cliquez sur ce lien:

 
 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *