Publié dans lecture

Lecture Maniaque: Range ta vie!

Hello à vous, amis maniaques,

Me voici de retour avec une deuxième critique littéraire toute en finesse.

Il s’agit de

« Range ta vie !  »

par Elise Delprat-Alvares, en collaboration avec Pauline Levasseur. 

Alors, je dois vous avouer un truc. Quand je l’ai mis sur ma liste de souhaits pour le Père Noël, je croyais avoir à faire au bouquin écrit par ma compatriote Nathalie Crahay. Ben, oui, pardonnez ma confusion, mais son blog s’appelle quand même « Range ta vie »… Il y a de quoi s’y perdre le latin, non?

Et ben que nenni. Rien à voir.

Mais, mis à part cette petite erreur initiale, je dois dire que c’est une bien agréable lecture qui s’est offerte à moi.

Sujet du bouquin

Il s’agit d’un essai pratique écrit par une passionnée du rangement, en collaboration avec une professionnelle du secteur.
Au menu: 

  • Range ton nid! :
    • Comment trouver la motivation pour se lancer, car « Je range donc je suis« …
    • « Ranger, c’est comme entamer un régime. Le plus dur, c’est de s’y mettre« 
  • Plan d’attaque avant de se lancer:
    • La question de l’objectif, source de la motivation.
    • L’objectif se décline en trois P: Précis, Possible, Positif.
    • Préparer un plan d’attaque personnel.
  • Je range donc je trie: les 4 piles
    • jeter, donner, stocker, ranger.
    • s’attaquer aux « nids« , c’est petits endroits où tout le monde à l’habitude de déposer tout et n’importe quoi.
    • Ne pas oublier de se faire des petites « boîtes à souvenirs« …
  • Range ton séjour!
  • Range ta cuisine!
  • Range ton bureau!
  • Range ta chambre!
  • Range ta salle de bains!
  • Les enfants, rangez votre chambre !
  • Bric-à-brac, stockage, outils… de la cave au grenier!
  • L’heure du bilan

Le programme semble assez complet, non? Bon, elles n’abordent pas l’organisation au quotidien, les agenda etc mais pour ce qui est de l’habitation en tant que tel, il me semble que tout a été passé en revue.

Qu’est-ce qui me plait à ce bouquin? 

Et bien, principalement le ton. La nana qui écrit a visiblement de l’humour. Et ça, j’aime! Voici quelques petits exemples succulents:

  • « Le coin bureau de papa, c’est une oeuvre d’art abstraite qui devrait figurer sur la liste de l’Unesco » (…) « C’est vrai, qui, il faut toujours avoir un voltmètre prêt  l’action sur le bureau, c’est bien connu! »

  • « Dans les salles de bains familiales, c’est scientifiquement prouvé, les serviettes mouillées poussent et se reproduisent par terre ! »

  • « Croyez-moi, on sous-estime le pouvoir obscure du papier toilette »

Et puis, ce qui est sympa c’est la confrontation entre la narratrice principale et sa collaboratrice. La première est probablement très organisée, mais elle cultive à mon sens quand même un certain nombre de réflexes de bordéliques, comme exposer les objets pour pouvoir les prendre plus facilement. L’autre, par contre, est adepte du principe « vivons heureux, vivons cachés ». Donc, au fil des pages, on s’aperçoit qu’elles n’ont pas toujours la même vision des choses. Et ça j’aime bien! On peut choisir dans quel camps on se situe ! « Allez, que ça saigne! Du foie, des boyaux, de la rate et du cerveau! « 

Elles nous propose des petites devises à retenir. Comme : « Ranger c’est gagner »: gagner du temps, de l’espace, de l’efficacité et du bien-être.

Enfin, autre point que j’adore, c’est tout l’aspect « psycho ». Elles ne sont pas psy, et moi non plus, mais j’aime bien toute l’intro qui parle de nos comportements. Parfois dans le récit, il y a des encarts « sur le divan », où l’aspect psychologique est abordé, en termes simples et accessibles.

 

Qu’est ce que j’aime moins?

Je suis restée une enfant dans l’âme, et j’aime bien les couleurs, photos, dessins, graphiques etc. Ici, rien de tout ça. Et ça, c’est un peu dommage. Sinon, à part ça, je dois dire que j’ai dévoré ce bouquin.

 

Qu’ai je appris?

  • Et bien, par exemple, que garder les cartons des appareils électroménagers ne servait à rien. L’auteure a fait son enquête et il semblerait que la garantie constructeur est valable, avec ou sans le carton. Je vais pouvoir dire à Papa Maniaque qu’on peut vider une bonne partie du grenier…
  • Il faut éviter les bureaux en L, qui sont trop profonds (leur création date du grand-père de notre ordinateur ultra plat) et invitent à l’encombrement. Bon, encore une chose que je ne dois pas acheter…
  • Dans le dressing, il ne faut pas remettre des vêtements déjà portés mais propres, car cela attirerait les mites.  Oups, on fait ça tout le temps…
  • Le meilleur moment pour trier les jouets des enfants, c’est la rentrée scolaire, car cela représente un passage, une sorte de renouveau assez concret pour l’enfant.
  • Parmi leurs 10 commandements pour ne pas replonger dans le désordre, j’aime tout spécialement le 6: « Tout ce qui prend moins de 3 minutes ne doit pas être relégué à plus tard, mais réalisé sur-le-champs« 

 

Voili, voilou. On arrive à la fin de ma deuxième lecture. Vous ai-je donné envie de le lire? En tout cas, moi, je vous le conseille!

A bientôt pour une nouvelle lecture maniaque!

 

En savoir plus?

  • Interview sur déco.fr.
  • Article sur fémininbio.com.
  • Editions Larousse, 208 pages, sortie 2016. Prix France 12,90 euros.

Vous voulez l’acheter? Cliquez sur ce lien:

 

Un commentaire sur « Lecture Maniaque: Range ta vie! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *