Publié dans Les états d'âme de Maman Maniaque, Ordro Maniaque

Maman au pays des maniaques

Hello à vous, amis maniaques !

Le paradis sur terre existe…

Maintenant je peux le confirmer. Car la lumière, je l’ai vue…

 

lumière maniaque

Mais où, me demanderez-vous, plein(e) d’espoir et d’impatience?

Et bien, mes chers amis, j’ai passé un vendredi après-midi à la limite du surréalisme. Une expérience hors du temps, loin de ce monde de chaos et d’entropie. Le rêve. L’extase absolue.

Je me suis donc rendue à une séance sur le Home Organising.

J’ai franchi le pas. Ma vie ne sera plus jamais ce qu’elle était.

 

Kesako le Home Organising ?

Le home organiser, ben c’est le professionnel du rangement, comme ma nouvelle copine Armelle. On en parle très bien sur le lien suivant.

Venu tout droit des pays anglo-saxons, il se rend chez les gens (des particuliers ou des entreprises) pour les aider à ranger, trier, classer la maison, à gagner de la place dans les placards, les penderies et les dressings. Hé hé, vous me voyez venir, non?

Mais pas n’importe comment, hé! Il doit s’adapter au mode de vie, à la façon de penser de ses clients pour trouver une solution qui leur convienne le mieux. Hors de question de juger, de faire son « Moi, je sais tout », ou de jeter tout à la poubelle dans leur dos!

Au fait, c’est un peu le psy de la maison, quoi. Sauf qu’il ne fait pas qu’écouter et hocher savamment la tête, non, non! (…. et pour ma nouvelle copine, Line, donner de très précieux conseils 🙂  ). Il doit aussi se retrousser les manches pour montrer LA VOIE, la vraie, l’unique…  à ses patients clients.

En somme, je dirais que c’est un mix entre super Nanny (mais il faut éduquer les occupants des lieux, et pas les gosses), Beatrice et Danielle (pour rendre les lieux habitables) et Clé sur porte (pour métamorphoser votre foutoir en havre de paix télégénique).

C’est aussi tout ce que ta mère rêvait que tu sois (« Range ta chambre! »), mais sans vouloir pour autant que tu en fasses carrière (« Quoi, c’est pas un métier, ça! »).

 

Maman Maniaque en déplacement

Alors pourquoi se rendre à ce genre de réunion, me demanderez-vous?

N’est-il pas un peu tard pour faire sa ch’tite crise d’adolescence vis-à-vis de sa mère?

Ou, comme dirait le sympathique recruteur du Forem (Service Public de l’Emploi et de la Formation en Wallonie) que j’ai eu le plaisir de rencontrer mardi: « Vous ne vous trouvez pas un peu vieille pour changer de carrière? » (texto, je vous jure, j’ai apprécié…).

Et bien, ma motivation pourrait se résumer en une phrase, piquée sur un autre site:  « Le plus grand risque dans ta vie, c’est de ne pas en prendre. Sors de ta zone de confort et fais quelque chose de nouveau » (source:osez briller).

Voilà, tout est dit.

 

La faune locale

Bon, c’est avec un mélange d’excitation et d’appréhension que j’ai donc roulé 55 minutes à travers nos beaux paysages enneigés, pour me rendre à la séance d’information de ma nouvelle BFF  Maniaque, Elodie Wery.

Qui allais-je donc pouvoir croiser à ce genre de meeting? Des ménagères en manque d’occupation? Des animatrices Tupperware en burnout? Forcément de la concurrence féroce et pernicieuse?

En tant que victime clairement identifiée du monde du travail, soyons honnête, je ne partais pas avec de grandes attentes quant à mes potentiels futurs collègues.

Autour de la table, 14 membres de la gente féminine. Typique. Aucun mâle.

réunion elodie wery

 

Moyenne d’âge? Heuuuuuu. Je dirais que je devais tomber pile sur la médiane. Il y avait de tout, la doyenne faisant 55 ans sur papier (je lui en donnais 40. Faudrait que je lui pique sa crème de jour. Et son coiffeur. Ainsi que ses cheveux. Et pourquoi pas ses fringues…).

Point commun? Quasi toutes semblaient aussi paumées que moi. Cela allait de la bordélique débordée en quête de coaching, l’ex-bordélique convertie au minimalisme, aux trois décoratrices d’intérieur plus ou moins avancées dans leur processus mental, en passant par la psy, l’étudiante en Feng Shui, l’éducatrice et l’ex- syndicaliste en quête de renouveau. Finalement, j’avais tout à fait ma place. Enfin, je pense. Faudrait que je demande à Elodie.

 

Ce que j’ai appris

Bon, alors, ces quatre heures passées en compagnie de collègues maniaques furent un réel plaisir. J’avais d’ailleurs difficile à reprendre la route, chose qui ne m’arrive JAMAIS après une formation! Bon, ce n’était qu’une séance d’information, et je n’ai forcément encore rien appris sur le Home Organising à la belge, mais c’est clair que la présentation m’a mise l’eau à la bouche!

Plus, je suis certaine que je vais pouvoir coupler cette formation avec mon expérience de diététicienne Maniaque. Car, comme Elodie l’a confirmé, beaucoup de gens mangent comme ils vivent. Et ça, j’en suis convaincue! Quand je vais mal, je bouffe mal et je laisse mon intérieur en plan… .Vous pas? Oups.

Et je suis certaine qu’en s’immisçant dans la vie et les habitations des gens, j’en apprendrai beaucoup plus qu’en consultation.  A l’issue de ma formation, ouvrez vos placards! Je viendrai voir ce que vous mangez!

 

 

Conclusion

C’est ainsi que, pleine d’ardeur et de nouvelles inspirations, je me suis ensuite empressée de faire un détour par chez ma BFF (Bons Plans d’une Maman Célibataire) pour lui partager mon expérience et, forcément, avoir son avis. Elle n’avait pas l’air convaincue que j’allais pouvoir faire carrière dans le domaine, mais devait admettre que cela me ressemblait ! Cela me contentera pour le moment !

Je crois donc que je vais me faire offrir (c’est la St Valentin bientôt… Je t’aiiiiiiiiiiiiiiiiiime mon chéri) une partie et payer de mes petites économies le reste de la formation. Ainsi, je pourrai continuer à vous partager mes expériences, et mon savoir (et ma maniaquerie), qui ne cessera de croître, croître, croître (de même que mon cou…).

Sur ce, je voudrais envoyer un énorme bisous à toutes mes nouvelles copines !

A bientôt chez la famille Maniaque!

 

4 commentaires sur « Maman au pays des maniaques »

    1. oups oups méga oups !
      Mais c’est pas ce que je voulais dire… Heuuuuu, Si cela peut te rassurer moi en tant que diet j’ai la réputation de ne vivre que par des listes de permis/défendus, d’être théorique, rigide etc etc…. et je ne te compte plus le nombre de fois qu’on m’a dit quand je rentrais dans une chambre d’hôpital: « Vous êtes l’esthéticienne? « … « Heuuuuuu non je ne vais pas vous faire de manucure…  »
      sur ce j’adore les psy, je côtoie les psy, donc je ne voulais surtout pas blesser des égos… bisous et à bientôt, enfin, j’espère 🙂

  1. Une ancienne bordélique convertie au minimalisme… Chercher l’erreur… Elle se croyait bordélique… Ta BFF a un doute que ça décolle tout de suite… C’est certain… Mais pense quand même que tu devrais le faire… ☺️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *