Publié dans Ordro Maniaque

Maniaco-paparrazzi

Hello à vous, amis maniaques !

photo maniaque

 

Ce que j’adore avec la nouvelle technologie, c’est que l’on peut prendre des photos de tout et de rien, sans culpabiliser d’avoir consommé toute la pellicule de l’appareil.

Résultat, un petit weekend en amoureux se transforme vite en photo shooting à 250 instantanés.

Evidemment, les 3/4 d’entre eux sont bons pour la poubelle (« corbeille » dans ce cas précis), mais au moins on ne se retrouve plus avec un reportage photo illustré de notre doigt (c’est du vécu, vous devriez voir nos premiers albums. Ils sont à pleurer…)

Ce weekend, j’ai donc effectué mon grand tri de photos 2016 (je sais, il est temps…No comment). Et je me suis dit: « Et si je vous expliquais la maniaco- méthode de conservation de tous ces instants précieux ? »

photo maniaque

 

Alors, autant prévenir,  âmes minimalistes sensibles s’abstenir, s’il-vous-plait…

Risque de malaise imminent!

La gestion de l’héritage photographique Maniaque

Il y a une chose que vous devez savoir. Un Maniaque, comme nous, a une peur démesurée de perdre son héritage photographique. Et donc, pour cette raison, toutes les méthodes sont bonnes pour assurer la bonne conservation de la mémoire photographique Maniaque.

La sauvegarde numérique

La première chose, d’un automatisme ridiculement banal,  consiste évidemment à transférer tous ces magnifiques clichés sur l’ordinateur domestique.

Et quand je dis « tous », cela englobe évidemment toutes les sources:

  •  l’appareil photo familial
  • les différents smartphones, ipods et tablettes
  • les photos digitalisées reçues (CD, fichiers envoyés)

Sur l’ordinateur s’effectue un premier tri: EXIT les photos floues, les yeux fermés, les grimaces inopportunes etc...

Sur l’ordinateur domestique

Mais ces clichés ne sont pas transférés de façon aléatoire, bien sûr !

Pour structurer mes albums photos sur l’ordinateur, j’utilise l’organisation suivante:

  • photos
    • 2015
      • 2015 janvier
      • 2015 février
      • 2015 vacances de ski
    • 2016
      • 2016 janvier
  • photos année en cours
    • 2017 janvier
    • 2017 février

Dans « photos » dorment toutes les archives de photos des années précédentes. Elles sont classées par année, sous-classées par mois et évènement important (ainsi c’est plus facile de retrouver les photos du baptême du petit dernier).

Dans « photos année en cours« , la structure est la même. Quand l’année est terminée et imprimée, j’archive ce fichier dans « photos ».

Petit « truc » pour que tous les dossiers soient dans le bon ordre : utilisez la datation inversée : Année – Mois (- Jour) .

Ainsi, par exemple, pour classer les photos de la construction de notre maison, je les ai toutes renommées de la sorte: 2008 05 10 (01), 2008 05 10 (02),  2008 06 01, …

Sur un support externe

Tout le monde sait qu’un ordinateur, ça vieillit et ça se plante, parfois.  Il est donc important d’assurer ses arrières.
Une fois classées selon le système expliqué ci-dessus, les photos sont donc régulièrement sauvées sur des supports différents:

  • Un ordinateur portable
  • Non pas un, mais deux disques durs externes
  • Des DVD

Alors, on n’est jamais à l’abri d’un incendie. Donc, pour s’assurer que nos souvenirs ne disparaissent pas en fumée, un des deux disques durs, ainsi que la réserve de DVD, sont stockés chez une de mes BFF, que je vois régulièrement (cela permet de rajouter de temps à autre un ch’ti DVD).

photo maniaque

Sur cloud

Je ne le fais pas (encore), mais je pourrais aussi effectuer des sauvegardes automatiques sur dropbox, sync ou autre cloud. J’y songe, mais je crains avoir un volume  à stocker un peu trop important…

La sauvegarde papier

Personnellement, je trouverais dommage de faire autant de clichés, pour ne pas en profiter par la suite. C’est pourquoi, une ou deux fois par an, je procède à une impression des photos de l’année en cours.

Pour ce faire, je copie tout ce qui n’a pas encore été imprimé dans un dossier « à imprimer », et j’y effectue un deuxième tri. Je ne garde que ce qui est « digne » d’aller dans un album photos. Ensuite, je commande des tirages à partir de ce dossier via un service en ligne (style photo.com, pixum, pixmania, etc…). C’est le moment idéal pour commander des doubles pour la famille!

Vous vous demandez certainement, « mais pourquoi diable fait-elle un nouveau dossier pour cela? » …

Et bien, parce que je suis une vraie tête de linotte, et que je risque d’oublier des photos si je dois passer de dossiers en dossiers lors de la commande… et puis cela me permet de voir tout de suite le nombre de photos que je vais uploader. Et d’en effacer ensuite quelques dizaines…

La boîte photos « en cours »

Une fois livrées à la casa Maniaque, ces photos sont triées, par mois et thème, dans une boîte intitulée « photos en cours » . Dans celle-ci aboutissent d’autres items sympas à ajouter dans des albums photos: tickets d’entrées, faire-parts, cartes de voeux, photos reçues, cartes postales etc…

photo chroniques famille maniaque

Ainsi, quand arrive le moment de créer l’album photo de l’année passée, j’ai tout à disposition !

L’album photo

Les photos sont ensuite soigneusement collées dans un album. Personnellement, je n’achète plus que des albums à vis ou méga plats. Sinon, les photos finissent par se décoller. Et ça m’agace. Je déteste, par ailleurs, les albums à pochettes, qui ne laissent place à aucune créativité.

Dès le début d’une nouvelle année, je décore la première page avec les cartes de voeux reçues, qui contiennent des photos. C’est chouette car ainsi, on voit l’évolution des enfants de nos amis et membres de la famille.

photo maniaque

Ensuite, tous les évènements sont collés par ordre chronologique, en veillant à une mise en page ni trop terne, ni trop kitsch (c’est là que cela se complique pour moi, car j’ai un peu la fâcheuse tendance d’en rajouter …).

Une fois terminé, l’album est daté et rangé.

Je dois avouer que j’adore feuilleter les anciens albums avec les enfants! Bon, il y en a pour un certain temps… mais que voulez-vous. Les écureuils ne sont pas faits pour  vivre légers…

Au fil du temps, nous avons donc accumulé quelques 22 albums photos « type journalier »… A côté de cela, il faut compter les deux albums de notre mariage, celui du mariage de ma soeur, notre voyage de noce …

photo chroniques famille maniaque

Albums des enfants

Par ailleurs, nous avons, of course, les albums individuels de chacun ! Chaque enfant a son album, reprenant les plus belles photos d’eux, bébé, les photos de classe, certains points marquants de leur croissance.

photo maniaque

Vous gérez cela probablement beaucoup mieux que moi, mais, nous,  on a toujours des photos qui restent des pochettes vendues par l’école.

Plutôt que de les jeter, je les conserve, dans une petite poche collée à l’arrière de leur album. On ne sait jamais, des fois qu’ils voudraient s’en servir pour des montages ou autres…

photo maniaque

Pour ce qui est des photos d’enfance de Papa Maniaque et moi-même, nous avons évidemment aussi un album rien qu’à nous !

Miss Maniaque et Mister Anti Maniaque possèdent également un album qu’ils créent eux-même, selon leurs envies et inspirations.

Albums numériques

Avec trois chérubins, je dois avouer que scrapbooker des albums de vacances me prenaient un peu trop de temps. Pour cette raison, depuis quelques années, je les mets en page sur un logiciel en ligne et je les fais imprimer. Ainsi, cela ne me prend plus qu’1 à 2 soirs de travail, gain de temps inestimable, vous acquiescerez!

photo maniaque

Petite astuce rangement: choisissez une fois pour toutes le format de vos albums à imprimer… Cela s’alignera plus joliment dans l’étagère !

N’oubliez pas d’indiquer le nom de l’album sur le dos de celui-ci.

Vous pourriez également choisir une couleur de dos par thème: bleu pour les vacances à la mer, blanc pour le ski, vert pour les vacances « nature » etc…

 

Comment s’y retrouver ?

Vous me demanderez certainement, oui, mais, comment tu t’y retrouves, dans tous ces albums?

Comment se souvenir que telle personne est née telle année, que tu es partie à tel endroit telle année?

Et bien, élémentaire mon cher maniaque!

Pour cela, il suffit de se créer (encore) un petit album qui pourrait se voir comme un « carnet de bord » de la vie de famille. Il débute à la rencontre de Miss Ordonnée et Monsieur Maniaque (voir l’article) et reprend, année par année, les faits marquants celle-ci: naissances, décès, mariages, vacances… Pour chaque année, je colle une copie de notre carte de voeux. Cela fait un souvenir de plus !

 

Et les photos qui restent ?

Même si je fais un double tri, en collant les photos dans les albums, il m’en reste toujours que je ne compte pas employer… Mais hors de question de les jeter, non, non! Celles-ci sont proprement classées dans des boîtes en carton, répertoriées selon le même ordre (année + mois ou fait marquant).

classement photo

 » Pourquoi diable les garder? « 
Et bien, les enfants savent qu’ils peuvent se servir dans ces boîtes pour leurs albums, arbres généalogiques, bricolages…
De temps en temps, j’y jette un oeil pour jeter ce qui ne va certainement plus jamais servir, et là je m’autorise à les mettre à la poubelle à papiers.

adieu, belles photos!

 

L’affichage

Je ne pouvais pas parler de photos sans aborder l’affichage de ceux-ci. Je n’oserais même pas commencer à compter le nombre de photos nous avons en exposition dans notre maison. Vous vous enfuiriez!

Ben quoi? Les plus belles photos ont droit à leur cadre. C’est évident. E puis c’est toujours mieux que des paysages qui ne nous rappellent rien.

Dans notre bureau, je les ai exposées façon « collage »: voir l’article suivant.

Ailleurs, les photos décorent les murs… un peu partout. Un vrai culte à notre progéniture. C’est un peu maladif. Certes.

Il y a les pêles-mêles à aimants, ceux à pinces à linge, même ceux que j’ai collés pour mettre en valeur les photos des parents Maniaque quand ils étaient enfants.

 

pele mele maniaque
souvenir, souvenir…

 

Mais pourquoi, pourquoi, pourquoi?

Finalement, on pourrait se demander pourquoi nous ressentons ce besoin de tout photographier, coller, afficher…

  • Sommes-nous tellement imbus de notre personne, au point de nous vouer un culte photographique à ce point?
  • Exposons -nous nos photos parce que nous voulons prouver que nous aimons nos enfants?
  • N’avons-nous vraiment rien compris à Marie Kondo?
  • Vivons-nous dans le passé ?
  • Avons-nous peur à ce point de perdre la mémoire?

Je ne sais pas, mais la mémoire, la nostalgie font partie de notre vie. Vous n’avez pas cette image, ce rêve de vous imaginer, vieille, dans un bon fauteuil, entourée de vos petits-enfants, en train de vous remémorer tous ces bons moments passés?

Je suis peut-être naïve, mais voici pourquoi je continuerai à prendre, sauvegarder, imprimer, coller, stocker et afficher autant de photos …

A bientôt chez la famille Maniaque !

 

 

 

 

 

 

Un commentaire sur « Maniaco-paparrazzi »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *