Publié dans Non classé

Mes recettes et moi…

Hello à vous, amis maniaques,

Aujourd’hui, à l’ère des Marmiton, Cuisine AZ, 750 gr et autres, je vais vous parler d’un sujet d’un autre temps…

Les livres de recettes!

Ou…. Que faire de tous ces amas de papiers décorés de pages les unes plus savoureuses que les autres?

Voici une histoire vraie…

 

Tare de diététicienne

Mais tout d’abord, j’ai, comme qui dirait, un petit aveux à vous faire…

Je suis un peu, mais alors un miniscropique peu, perfectionniste.

Non? Vous aviez remarqué?

Mince, alors.

Bon, pourquoi vous parler aujourd’hui de mon perfectionnisme?

Et bien, le weekend dernier, je me suis enfin attelée à une tâche que je redoutais depuis longtemps: ma collection de recettes…

Oui.

Vous avez bien lu.

J’ai une…

Collection de recettes.

Et je n’ai pas 85 ans et 19 petits-enfants.

Ben, quoi, je suis diététicienne, non? Donc il faut bien que je puisse conseiller mes patients dans leurs préparations culinaires, non?

Bon, ok. Mon diplôme date de 1998. Et je ne me suis à ce jour jamais servie de mes recettes pour mes patients. Oups.

Par contre, je n’ai jamais arrêté de les collectionner. On ne sait jamais, voyez-vous. Et puis, un jour, on trouvera peut-être la solution miracle pour doubler la durée des journées. Et alors j’aurai tout le temps de les trier, de les tester, de les conseiller…

Oui, ça va. J’ai pigé.

Etat des lieux

A force d’accumuler tous mes potentiels outils de travail, il faut quand même savoir que le grenier accueillait jusqu’à peu chaleureusement une étagère chargée de notes de cours, coupures de journaux, manuels et autres de diététique.

Et mon salon veillait précieusement sur 5 énormes classeurs de recettes, ainsi qu’une bonne cinquantaine de livres culinaires…

Premiers tris

De temps en temps, je prenais mon courage (ou mon masochisme, c’est une question de point de vue), mes ciseaux et ma perforatrice à deux mains, et je triais les recettes soigneusement découpées dans le magasine TV et les pubs des grandes surfaces, ainsi que les recettes Marmiton imprimées (mais pas toujours testées), et aussi les recettes rapportées des stages culinaires des enfants…

Parfois, il m’arrivait même d’en jeter… Si si!

Lors de l’avent du désencombrement, j’avais effectué un premier grand pas dans la bonne direction… Voyez par vous-même:

Vous voyez comme j’avais déjà bien jeté quelques livres consacrés à cet épineux sujet?

Bon, ce n’était hélas pas suffisant.

Deuxième étape

Il y a quelques semaines, j’ai même décidé de jeter… oui vous avez bien lu… JETER des coupures de journaux qui n’avaient pas encore été classées!

Avouez que c’était déjà un geste fondamental dans la bonne direction, non?

Le coup de grâce

Et puis vint ce dimanche. Un jour mémorable à graver dans la mémoire des maniaques accumulatrices compulsives…

recettes de maniaque

J’avais donc une magnifique collection de recettes. Jugez donc: deux classeurs remplis de recettes de préparations de viandes, classées par source et mode de préparation… Ex. Boeuf- cuisson à la chaleur sèche; Poisson: cuisson pochée …

Un classeur pour les plats uniques, et deux pour tout le reste…

Oui. Maladif.

Je ne comprenais pas pourquoi papa Maniaque ne les consultait jamais lorsqu’on cherchait des idées de préparations pour nos invités.

Maintenant, je vois plus clair. Merci, Elodie, de m’avoir ouvert les yeux…

 

Démolition chef

En trois heures de temps, j’ai donc réduit à néant des années de collection (ou accumulation, si vous préférez). Et voilà ce qu’il en reste:

Oui, la collecte des papiers-cartons passe cette semaine. Cela tombe bien…

Mais ne vous y méprenez pas, je n’ai pas jeté n’importe comment, hé! Faut pas exagérer non plus hein…

J’ai décidé de changer ma façon de classer les recettes, afin de les rendre plus fonctionnelles. J’ai donc minutieusement sélectionné dans tous mes classeurs, celles qui correspondaient à ces critères:

  • Correspondance à nos habitudes de vie
  • Faciles à faire
  • A base d’ingrédients faciles à trouver
  • Ne contenant aucun ingrédient que je n’aime pas (en plus, je suis difficile…)

Ensuite, je les ai provisoirement rangées dans des chemises plastiques nommées de la sorte:

  • Barbecue (recettes de marinades, des sauces pour BBQ…)
  • Plats mijotés (parce que je déteste passer ma soirée en cuisine quand on reçoit)
  • Plats au four (idem, parce que cela va généralement vite à préparer, après il n’y a qu’à attendre)
  • Plats uniques chauds
  • Plats uniques froids (toujours sympa et facile à préparer à l’avance)
  • Plats orientaux (pour un peu varier)
  • Végétarien (on essaie de manger au moins une fois par semaine végétarien, alors autant varier!)
  • Noel- Nouvel An
  • Entrées et apéros (idées de verrines, de dips etc)
  • Desserts lactés 
  • Biscuiterie
  • Pâtisserie
  • Desserts fruités

Classification finale

Quand j’ai eu fini de tout parcourir, j’ai pris mon dernier outil, mon cahier de recettes (reçu de ma belle-mère au début de notre vie commune,  celui-là même qui trônait toujours près de ma cuisinière, qui contenait les recettes que je fais souvent), et j’ai fait un mix de tout. Ben oui, j’ai sacrifié mon cahier…

cahier de recettes

Résultat final

In fine, je me suis retrouvée avec un plus petit classeur, bien structuré… Enfin, je crois.

classeur de recettes

D’ailleurs, dès lundi, j’ai décidé de tester une des recettes de mon nouveau classeur: POISSON A LA MAROCAINE. Et c’était très bon…

Conclusion

Si vous êtes une inconditionnelle des recettes sur internet, vous ne pourrez pas comprendre cette préoccupation maladive que je subis avec mes recettes papier.

Simple déformation professionnelle?

Accumulation pathologique?

J’adore customiser les recettes, y ajouter des améliorations, faire des annotations. Et donc, pour moi, le papier reste un outil précieux.

Au moins, je me soigne. Je réduis… lentement mais sûrement…

Maintenant, on verra si papa Maniaque voudra consulter mes recettes!

A bientôt chez la famille Maniaque !

 

 

Un commentaire sur « Mes recettes et moi… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *