Publié dans Les états d'âme de Maman Maniaque

Psychose Maniaque

etat-dame

Bon je pense qu’on a vraiment touché le fond dimanche soir.

Papa Maniaque et moi-même étions confortablement installés devant la télévision. Mini Maniaque dormait. Les grands enfants se préparaient au coucher. Les cartables étaient faits pour le lendemain. Tout allait bien.

Puis tout a dégénéré.

Miss Maniaque est arrivée avec un air mystérieux et m’a demandé de venir avec elle dans la salle de bains. Intriguée, mais un tantinet inquiète, je me suis exécutée.

Et là, Mister Anti-Maniaque se tenait devant moi, fier comme Artaban, et m’indiqua son évier rempli d’eau. Quelque chose flottait dans l’eau.

Je me suis approchée pour regarder et … Mon Dieu, quelle HORREUR! Un crâne! OUI vous avez bien lu… un crâne! Tout blanc avec ses grosses orbites qui semblaient me fixer dangereusement. Je pense qu’il s’agissait des restes d’un pauvre chat. Mon fils était tout fier de son trophée, qu’il comptait bien exposer à tous lors de la prochaine réunion de louveteaux.

Mister Anti Maniaque m’ a expliqué qu’il avait trouvé cette chose lorsqu’il est sorti brièvement de la fête de famille où nous avions passé l’après-midi. Il l’a enveloppée de sa veste et caché discrètement dans la voiture.

J’ai poussé un cri de dégoût et me suis encourue auprès de Papa Maniaque, qui, encore plus maniaque que moi, s’est lancé dans un descriptif minutieux et apocalyptique de l’ensemble de la vermine qui aurait pu s’attaquer préalablement à la bestiole, et qui certainement était en train de conquérir l’ensemble de la maison.

Bref, tout le monde a volé au lavage intensif suivi d’une désinfection minutieuse des mains, la veste a abouti dans le panier à linge, et le crâne tant convoité a plongé dans un bain de Dettol.

Mais surtout, Miss Maniaque et Mister Anti Maniaque étaient complètement névrosés par la crainte d’avoir attrapé une super bactérie, qui les foudroierait certainement avant le lever du soleil. Impossible pour eux de trouver le sommeil. C’est sûr, la grande faucheuse était en train d’acérer son arme lethale.

Nous, parents ignobles que nous sommes, culpabilisions par la suite un peu de notre réaction passablement excessive. Nous essayions de nous souvenir de nos plaisirs d’enfance où nous aurions probablement fait exactement la même chose, sans se soucier de ce pot de solution hydro-alcoolique.

Mais bon, que voulez-vous, on est Maniaque…

crane .jpeg

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *