Publié dans DIY Maniaque, écolo Maniaque, Propreté Maniaque

DIY pastilles effervescentes pour WC

Hello à vous, amis maniaques !

Vous rêvez de toilettes propres ?
De plus, tous ces déchets chimiques qui polluent continuellement notre belle mère Nature vous rendent totalement livides ?
Et puis, vous rêvez de tout faire vous-même, du slip en essuie de récupération du petit dernier à la lessive à base de pissenlits ?

Dans ce cas, cet article est pour vous !

Car dans ma grand mouvance zéro déchets, je me suis en effet lancée depuis peu dans la réalisation de

Pastilles effervescentes pour Commodités Maniaques

Oui, je sais, je n’ai rien de plus intéressant à faire.

Ca va, hein…

Il faut savoir que je suis abonnée sur Facebook à un certain nombre de groupes écolos et autres « Je fais tout maison parce que c’est branché, bobo et ainsi j’aurai tout de la maman parfaite hyper au top »…

J’ai donc eu le loisir de voir passer bon nombre de recettes magiques pour des produits ménagers absolument indispensables.

Ok, soyons totalement honnête.
Jusqu’à présent je n’ai jamais ressenti la nécessité impérieuse de pastilles effervescentes pour wc.
Mes toilettes ont l’air raisonnablement propres, à condition que tout le monde y mette un peu de bonne volonté (Mister Anti Maniaque, cette remarque te concerne…).

Néanmoins, je suis un esprit faible. Et ces pastilles avaient l’air si jolies et natures sur les photos de tous ces blogs.
Et puis dans un joli bocal, ça en jette, non ?

pastilles wc maison
source: Pinterest

OK. Vous avez compris. Il me les fallait. Genre, tout de suite.

Telle l’étoile polaire, ces pastilles allaient me guider vers le zénith des toilettes étincelantes.

C’est clair que cela allait grandement me simplifier la vie. Vous ne voyez donc pas ? Une trace dans la cuvette ? Hop! Une pastille et partie la vilaine tâche. Trop la classe…

OK. Je me lance.

Au travail !

Tête baissée, concentrée à bloc, je me suis donc empressée de tester la première recette, qui m’est parue en faisant une recherche sur le Maniaque Net.

Elle m’avait l’air assez basique. N’oublions pas que je ne suis pas la meilleure question coordination et soin du travail. Donc, ici. No problémo, mes amis, trop fac’.

Il fallait donc :

  • Des huiles essentielles : 30 gouttes d’HE de lavande, 30 gouttes d’HE de menthe poivrée et 30 gouttes d’HE de Lemon Grass.
  • 95 grammes d‘acide citrique,
  • 280 grammes de bicarbonate de soude,
  • 1 cuil. à soupe d’eau plate.

Comme pour toute préparation, j’ai commencé par sortir matériel et ingrédients :

 

pastilles wc maison écologique

Mode de fabrication

Alors, la formule magique consistait à verser délicatement le bicarbonate de soude et l’acide citrique dans un saladier, puis à mélanger à l’aide une fourchette. Ok, ça, c’était à ma portée.

Ensuite, il fallait vaporiser le mélange d’huiles essentielles doucement et mélanger au fur et à mesure.

Alors, le maître sorcier disait bien que « Le mélange ne doit pas mousser » et qu’  » il faut y aller par étapes« . Une fois que le flacon est vide, les poudres doivent être humides, uniformément.

Alors, là, ils me font bien rire, ces gens-là. Car empêcher le truc de mousser, ça n’a pas trop bien marché. Dès qu’une micro goutte entrait en contact avec la poudre, cela s’empressait de faire « psssshhhhit ». Merde. Pas tellement dans mes cordes que ça, finalement.

The moulage

Bon, ensuite il fallait remplir des petits moules en silicone ou en inox (genre bac à glaçons, moules à mini-muffins) avec la mixture non moussante mais qui mousse quand même.

« Tassez bien avec une cuillère à café », dit le E-grimoire.

C’est donc ce que papa Maniaque a fait (Ok j’avoue… j’avais momentanément baissé les bras face au bain de mousse).

tasser les pastilles wc effervescentes

Ensuite, il fallait « Laisser sécher les pastilles quelques heures, elles vont durcir et seront facilement démoulables. »

Ha! La bonne blague … Voyez comme c’était joli après une heure :

pastilles wc maison ratées

Je me suis donc amusée à tout rapplatir. Je voulais des beaux rectangles, moi ! Comme sur la photo !

Et puis, qu’on soit bien claires, les cocos…
La notion de « quelques heures », c’est un peu vague pour un esprit cartésien comme le mien ! Trois heures, c’est « quelques » heures ? 2 semaines, aussi ?
Faut être plus précis, les amis !

Pourquoi ? Et bien, parce que sinon on croit que le machin est sec, on démoule tout et puis la nuit, cela se transforme en pastilles mutantes.

Vous ne me croyez pas ?

Démoulage

Voici à quoi les pastilles ressemblaient après démoulage (et léger remodelage, soyons honnête) « quelques heures » après :

pastilles wc

Je les ai donc fièrement entreposées dans les toilettes, avant d’aller dormir remplie de satisfaction naïve.
Mais quelle ne fut ma surprise quand je les ai retrouvées le lendemain matin…

pastilles wc de maniaque

Nous avions donc … un magnifique magma de poudre aux huiles essentielles.

Dur comme des blocs de ciment.

Génial. J’aurais peut-être dû un peu mieux écouter mes profs de chimie.

 

Les grands moyens

Or, je vous ai déjà dit que j’étais un peu têtue ?

Il était hors de question que je m’avoue vaincue sur ce coup-là… Je n’allais pas donner une seule occasion à Papa Maniaque de se ruer dans le rayon « chimique » du supermarché. Non, non, non.

J’ai donc, couteau à la main, vidé tant bien que mal les trois pots dans un seau et réalisé un sympathique crumble effervescent pour toilettes !

Et qui a dit que je ne savais pas innover ? Personne, j’espère !

pastilles wc

Deuxième round

Bon, je n’allais quand même pas en rester là. En plus, vu le prix des huiles essentielles, je ne suis pas certaine que j’allais beaucoup y gagner par rapport à mes pastilles pour dentier, qui jouent un peu le même rôle pour moi. (Non, je n’ai pas encore de dentier … merci de vous en inquiéter).

J’ai donc voulu tenter une variante de cette recette.

Cette fois, il me fallait :

  • 150 g de bicarbonate de soude
  • 50 g d’acide citrique
  • 1 cuillère à soupe de savon de vaisselle.

Pas cher, pas cher… N’est-ce pas!

Même principe, il faut tout mélanger en évitant l’excès de mousse.

Alors, puisque les images, c’est mieux que des longs discours :

pastilles wc

Ca laisse rêveur, non…

J’ai donc tout râclé, remis dans le moule et raplati. Puis j’ai voulu contenir le monstre par la force :

 

Il va sans dire que c’était peine perdue…

Résultat: Deuxième crumble. No comment.

Verdict

Mes chers amis maniaques, nous sommes donc ici devant un problème existentiel. Deux hypothèses se dressent devant moi :

  1. Les blogs ne racontent que des cracs. Impossible à faire, ce truc.
  2. Je suis vraiment désespérément nulle en techniques de laboratoire.

Ceci dit, je n’abandonne pas. Même si techniquement, je ne suis pas au point, la mixture semble quand même fonctionner pour nettoyer la cuvette.

Aujourd’hui, j’ai d’ailleurs fait ma popote directement dans un seau. Car pourquoi se fatiguer à utiliser des moules si tout finit quand même émietté ?

crumble pour wc

 

Maintenant, si vous avez des suggestions à me fournir, je vous serais très reconnaissante. En échange, je vous parlerai de mon gel wc maison !

Une machine à remonter le temps, tiens, ça me plairait. Je voudrais retourner au moment où j’ignorais l’existence de ces miraculeuses pastilles… Ma vie était bien plus simple. Si ça continue ainsi, je rachète des pastilles pour dentier. Sorry pour les déchets.

 

Sur ce, à bientôt chez la Famille Maniaque !

2 commentaires sur « DIY pastilles effervescentes pour WC »

  1. bonjour, j’ai la même recette que votre 1er essai, et cela c’est beaucoup mieux passer ! Je m’en sers entre deux nettoyages. Ces pastilles nettoient très bien et parfument . J’ai utilisé de l’huile essentielle de tea tree et eucalyptus.

    1. hihi merci pour votre retour ! Vu le prix des huiles essentielles, je crois que je vais poursuivre mes recherches vers le saint grale des toilettes propres 🙂
      a bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *