Publié dans Ordro Maniaque

DOSSIER : Déménagement de Maniaque !

Hello à vous, amis maniaques !

La vie est loin d’être un long fleuve tranquille. Vous serez bien d’accord avec moi. Et de nos jours, il est exceptionnel de rester dans la même maison toute notre vie. Il n’est pas si sédentaire que ça, finalement, l’homme.

Personnellement, j’ai déjà déménagé 5 fois, avec de plus en plus d’affaires, soit dit en passant. Vous me direz certainement « paaaaaaas bien ». Mais ça, c’était avant ! Car si maintenant je devais déménager, je sais comment m’y prendre !

D’ailleurs, aujourd’hui, j’écris cet article avec une pensée émue pour Audrey et Maeva, qui préparent toutes deux un déménagement.

 

Déménagement de Maniaque !

déménagement

Il y a déménagement et déménagement !

Alors, en cas de déménagement, dans la logique cartésienne qui occupe occasionnellement l’hémisphère gauche de mon crâne, trois cas de figures se présentent :

  • Premier cas de figure : vous avez flashé sur une magnifique bicoque de l’autre côté du village, qui criait « Prends-moi !  Moi !  Oui moi !  » et vous avez tout le temps de vendre tranquillos la vôtre, de faire vos caisses et de changer tout en douceur de nid douillet. Bande de veinards (oui, Audrey, c’est à toi que je parle).
  • Deuxième cas de figure : vous avez flashé sur une autre magnifique bicoque, mais celle-ci se trouve à l’autre bout du pays. Il va déjà falloir un peu plus s’organiser, hein. Mais bon, vous avez le temps. Donc no problemos.
  • Troisième cas de figure : Une superbe opportunité s’est présentée pour vous, à l’autre bout du pays, avec la baraque qui va avec. Mais c’est dans quinze jours. Et votre maison est en foutoir. Ah oui, il y a plein de travaux à prévoir… Bon, ben, chacun sa merde, hein, mes amis.
réflexion de maniaque
Chut, je réfléchis…

Je pense que vous avez compris que je préfère m’attarder aux deux premiers cas de figure. Zone de confort, vous connaissez ? Si vous êtes sages, je vais peut-être voir si je peux aider les troisièmes…

 

Comment procéder ?

Quand on change de domicile on déménage au fond plein de choses :

  • Objets
  • Services
  • Obligations
  • Routines et organisation
  • Loisirs

Je vous propose de passer d’abord en revue tout ce qui est de l’ordre de la paperasse et de l’administratif. Chiant, mais plus qu’indispensable, vous conviendrez.

Amis maniaques français, je vous prie de m’excuser si certains noms sont spécifiques au plat pays qui est le mien…  Il faudra transposer à vos administrations à vous.

check list déménagement

Check list administrative de la mort !

-3 mois

  • Si vous êtes locataires, envoyez votre renom par lettre recommandée.
  • Convenez des jours et heures de visite de votre logement actuel.
  • Commencez à réaliser les petites réparations qui seraient à votre charge.
  • Vérifiez que le quartier des deux habitations n’est pas fermé à la date souhaitée du déménagement (marché, déviation, fête foraine, journée sans voiture).
  • Renseignez-vous sur les écoles ou les crèches dans votre nouvel environnement. Informez l’école actuelle et rassemblez des bulletins et duplicata.
  • Contactez vos amis et votre famille. Envoyez-leur votre nouvelle adresse et demandez-leur s’ils peuvent éventuellement vous aider pendant le déménagement.
  • Vérifiez les primes ou les aides nancières auxquelles vous avez droit. > www.belgium.be/fr/logement/demenagement/primes_et_aides_ nanciere

-2 mois

  • Choisissez votre mode de déménagement: professionnel ou vous-même.
  • Si professionnel : demandez plusieurs devis et vérifiez bien ce qu’ils proposent (emballent eux-mêmes ? Durée ? Montage des meubles ? lift ? )
  • Si vous-même : réservez un véhicule de déménagement, du matériel, l’emplacement de parking (auprès de la commune) et contactez votre assureur pour couvrir le déménagement.

-1 mois

  • Si ce service vous intéresse, c’est le moment de remplir le formulaire DOMYMOVE et de le rapporter à la poste. Ils s’assurent que tous les changements d’adresse de fournisseurs soient faits.
  • Contactez votre assureur pour transférer vos assurances vol, incendie, en précisant bien la date de prise d’effet. Ce serait dommage d’avoir un souci parce que vous avez résilié votre assurance trop tôt …
  • Informez la compagnie des eaux, du gaz et de l’électricité et demandez qu’on vous fasse parvenir un formulaire de changement d’adresse. Prenez également rendez-vous pour les relevés de compteur.
  • Faites couper la ligne de téléphone fixe et souscrivez un abonnement à la nouvelle adresse. Faites également transférer votre abonnement à la télédistribution et Internet à votre nouvelle adresse.
  • Informez les divers organes administratifs : Caisse de retraite, l’ONEM, le VDAB, le HWV, le CPAS, les Allocations Familiales, Actiris, ONE.
  • Passez les accords nécessaires avec votre banque pour transférer vos comptes vers une nouvelle banque ou une nouvelle filiale correspondant à votre nouvelle adresse.
  • Fixez votre jour de congé (normalement vous y avez droit) pour déménager. Un vendredi, c’est top.

-15 jours :

  • Mettez vos objets de valeur en lieu sûr. Conservez ensemble tous les documents importants (diplômes, clés, livret et contrats de mariage, titres de propriété, documents bancaires, dossiers médicaux, contrat des travail….) et déposez-les si possible chez des proches avant de déménager. Vous éviterez de les égarer dans le flot de caisses du déménagement.
  • Demandez à vos proches de garder vos enfants le jour du déménagement.
  • N’oubliez pas de trouver une solution pour la garde des animaux domestiques.
  • Prévoyez les fermetures et ouvertures des compteurs d’eau, gaz et électricité. Ou complétez les formulaires ad hoc délivrés par les compagnies concernées.
  • Complétez à la poste un formulaire de transfert de courrier. Moyennant un prix forfaitaire modique, tout votre courrier adressé à votre ancien domicile sera automatiquement réexpédié à votre nouvelle adresse.
  • Informez votre caisse d’assurance maladie et votre médecin. Si votre déménagement entraîne un changement de médecin généraliste, demandez que vos dossiers médicaux et rapports soient transférés.
  • Informez les services abonnements des journaux et magazines auxquels vous êtes abonné.
  • Envoyez un avis de changement d’adresse à votre banque, votre mutuelle, votre compagnie d’assurances, aux magazines et quotidiens auxquels vous êtes abonnés, votre employeur, vos amis, votre famille, l’école de vos enfants…
  • Prévenez le service de l’alarme.
  • Placez une petite annonce sur les groupes sociaux pour proposer vos cartons de déménagements. Cela vous motivera à les vider plus vite 😉

-7 jours

  • Si votre déménageur ne s’en occupe pas, demandez à votre commune de prévoir des panneaux “stationnement interdit”.
  • Si vous êtes locataire, la date de l’état des lieux de sortie et celui d’entrée devrait se situer durant cette dernière semaine.
  • Prévoyez un grand nettoyage de votre nouvelle habitation : via les titres-services si vous n’en avez pas le temps.
  • Faites changer les clés des portes d’entrée de votre nouvelle habitation.
  • Mettez éventuellement en marche le chauffage dans votre nouveau logement.
  • Vérifiez si toutes les armoires-vestiaires (école, clubs sportifs) sont vides.

-1 jour

  • Pour être sûr, vérifiez que personne ne se trouve sur la place de stationnement réservée afin que la camionnette de déménagement puisse se garer facilement et que tout le monde puisse s’y mettre de suite.

 

Voilà ce qui clôture la gestion administrative d’un déménagement. Mais un déménagement, c’est tout un ménage qui voyage. Et vous conviendrez que plus celui-ci est réfléchi et planifié, plus vous serez zen par la suite.

source : Pixabay

Objets

Voici ce que je propose : d’abord on réfléchit, puis on se met progressivement à trier et mettre de côté. Plus on s’y met tôt, mieux c’est !

Analyse de la situation

Mais avant toute action, la réflexion !

Commencez par dessiner ou photocopier le plan de votre futur domicile.
Attribuez une couleur et/ou un numéro à chaque pièce.

Donnez ensuite une (ou deux) fonction(s) bien définie(s) pour chaque pièce de votre future demeure.

Réfléchissez déjà à la disposition de vos meubles et dessinez-les sur le plan. Pensez à la circulation dans votre nouvelle maison. Il faut penser pratique, simple, fonctionnel et (allez, je vous l’accorde) joli.

Affichez fièrement ce plan dans votre cuisine pour bien vous familiariser avec, le modifier, l’adapter…

En ce qui concerne tous les objets qui occupent votre domicile, le déménagement est le moment par excellence pour faire le tri !

Bien avant le rush (3 mois)

Commencez par toutes le pièces de stockage, à savoir grenier, cave, garage, abris de jardin. Un jour de semaine (= ouverture des déchèteries et donneries), sortez tout, un par un, et décidez rapidement de leur sort :

Cela vaut-il vraiment la peine de le déménager ? Est-ce que je m’en sers ? Est-ce beau, utile, pratique, facile d’entretien, unique en son genre etc. ?

Allez-y gaiement, car dites-vous bien que ce n’est pas lorsqu’ils auront élu domicile dans votre nouveau cocon, que vous allez avoir l’envie ou le courage de décider !

Virez sans état d’âme :

  • Vos vieilles notes de cours, les cours de vos loustics (exception : en humanités garder les cours jusqu’au diplôme… Je sais c’est énervant), les archives de plus de dix ans, les bouquins que vous ne lirez plus… C’est lourd à déménager, vous savez, du papier inutile !
  • Les bricolages des enfants : prenez-les en photo, ça prend moins de place. Ne conservez que les plus réussis, dans une caisse « souvenir ».
  • Les vêtements stockés « au cas où « . Ne les gardez que si vous êtes certain(e)s de les remettre.
  • Les vieilles décos et collections que vous ne regardez plus jamais (cadres, attrapes-poussières en tout genre).
  • Le matériel de puériculture de vos chéris, ados aujourd’hui.
  • Les tentures de votre avant-dernier appartement. Ne mentez pas, je sais qu’ils traînent encore quelque part…
  • Les trucs qui ne sont pas à vous. Rendez-les sur le champs à leur propriétaire, non mais !
  • Les chutes de travaux que vous n’emploierez pas dans votre nouvelle maison : pots de peinture, vieilles colles, rouleaux de papier peint, sacs de ciment tout durcis, stocks de clous et vis rouillés etc.
  • Les meubles de votre premier kot, avouez-le, déjà craignos à l’époque, mais que vous avez gardé « on ne sait jamais ».
  • Le matériel de jardin rouillé, cassé ou peu pratique.
  • Les pots de fleurs, vases à format peu pratique, nain de jardin ou autres décoration de bon goût.

Pour toutes ces choses : 3 sorts possibles

  • C’est en bon état : direction les ressourceries !
  • C’est en mauvais état : en route pour la déchèterie !
  • L’état est très bon et vous n’avez que ça à faire : mettez-les en vente sur internet (groupe facebook ou site de vente en ligne).

Ce qui reste dans ces pièces :

Tout ce dont vous n’allez pas vous servir avant le déménagement peut être emballé dans des cartons (ou leur boîte de stockage, que vous refermez avec un collant de déménagement). Pensez à ne pas surcharger les boîtes. Votre dos vous remerciera un jour.

Etiquetez bien :

  • Pièce de destination (numéro et/ou code couleur)
  • Contenu de la caisse
  • Mention « Fragile » , « TOP » , « LOURD » si nécessaire

Entassez tout au fur et à mesure dans un coin de la pièce.

Profitez-en aussi pour nettoyer la tondeuse et rassembler le matériel de jardinage.

fixez ensemble le matériel de jardinage, par exemple avec du film étirable.

Ok. Fini ? Maintenant que vous avez enlevé l’inutile, vous pouvez prendre rendez-vous avec un déménageur pour le devis !

C’est aussi le moment idéal pour préparer votre matos pour la suite !

Matos de guerrier

Prévoyez des sacs poubelles et des malles en plastique pour vous rendre à la donnerie du coin. Pour ne pas devoir vous y rendre tous les jours, vous les entreposerez provisoirement dans un coin, près de la sortie (garage ? Hall ?).

Achetez des cartons de déménagement, et récupérez dans les commerces (ou pharmacies, hôpitaux : parfois, il suffit de demander 🙂 …) des cartons plus petits mais solides (exemple. Caisses « Baxter », « Lutosa »). Pliez-les et entreposez-les pour avoir toujours un petit stock pour avancer.

Prévoyez un stock suffisant de cartons ! Il en manque toujours, croyez-moi !

Souvenez-vous bien de ces principes élémentaires :

  • Petit carton = machins lourds (livres) ou fragiles (verres, assiettes)
  • Gros carton = trucs légers (coussins, lampes)
  • Ne jamais surcharger les boîtes !
  • Remplir à fond les boîtes (avec du linge, des sacs … pour bien tout caler.
  • Conservez une réserve (au moins 10, je dirais) de sacs à 1 euros réutilisables des supermarchés. Ils permettront de récolter tout ce qui traine en fin de mise en boîtes.

 

Le kit du déménageur !

Dans un carton, vous rassemblez tout ce qu’il faut pour bien s’organiser.

Procurez-vous du collant de déménageur et un bon marqueur indélébile. Pour être vraiment au top, des étiquettes de couleur pour identifier les pièces.

Récoltez des vieux journaux ou procurez-vous du papier à bulles pour emballer les objets fragiles.

Mettez-y également vos essuies de cuisine en surnombre, et des chaussettes usées ou dépareillées. Ils sont supers pour protéger la vaisselle fragile !

ABC de l’emballage

Voici un article qui vous expliquera toutes les astuces d’un emballage malin  !

-2 à -1 mois : Les pièces de vie

Maintenant que vous avez libéré de la place dans les pièces (ou zones) de stockage, vous pouvez progressivement vous attaquer au reste de votre domicile

Cuisine

  • Commencez à vider votre congélateur : c’est déjà ça de moins à déménager.

Emballez :

  • Si vous ne comptez plus recevoir, c’est le moment de préparer votre belle vaisselle au grand voyage ! C’est ici que les caisses plus petites interviennent, à moins que vous soyez masochistes. Emballez bien séparément assiettes et verres, de façon à ne pas les abimer. Pensez à mettre les assiettes verticalement. Apparemment cela réduirait le risque de casse.
  • Pas envie de faire la vaisselle en arrivant ? Emballez vos verres dans des chaussettes (propres évidemment)ou des torchons de cuisine.
  • Les appareils que vous n’utilisez pas souvent (gaufrier, appareil à fondue ou autres).
  • Les nappes et décorations de table.

Virez :

  • Les tasses et verres en excès, ébréchés, peu pratiques etc.
  • Les tupperwares sans couvercle ou colorés de sauce tomate.
  • Les livres de cuisine en excès, ou avec des ingrédients que l’on ne trouve que dans les épiceries fines de l’autre bout de la ville.
  • Le matériel électronique cassé, peu pratique ou demandant trop d’entretien.
  • Les casseroles de mauvaise qualité où tout s’attache dans le fond, les poêles en Téflon endommagées, les cuillères en bois fendillées (merci d’accueillir les bêbêtes si gentiment…)
  • Le kit à fabriquer les sushi soi-même, que vous n’avez jamais employé.
  • Les conserves qui trainent depuis deux ans et que vous savez pertinemment bien que vous n’allez jamais les manger.

Mettez de côté, dans le coin « matériel » de déménagement :

  • Les torchons de cuisine en excès (même les usagés : ce sera pour emballer). N’en gardez que 4-5 grand max pour votre usage courant.

Salon

Emballez :

Vous pouvez dès à présent commencer à transformer votre salon en paradis des minimalistes. Emballez donc soigneusement vos livres de voyage, de jardinage, d’oenologie ou que sais-je encore. Je pense que votre culture générale attendra encore un peu.

  • Livres (petites caisses, de grâce ! A moins que vous ayez flashé sur un beau kiné)
  • Albums photos et matériel de loisirs créatifs
  • Bougeoirs et déco
  • Dvd et CD (ne gardez que ce dont vous pensez encore avoir envie d’ici là)
  • Votre bar, bande de saoulards …

Virez :

  • Ce tas de magasines que vous ne lirez jamais ! Offrez-les à votre dentiste, pour sa salle d’attente.
  • Ces commandes à distance qui ne correspondent à aucun de vos appareils.
  • Votre panier à tricot, si vous ne comptez jamais vous y mettre.
  • Les coussins dont la couleur est devenue depuis trop longtemps, disons, indéfinissable.
  • Ces multiples attrape-poussières que sont les pot-pourris, plantes agonisantes, la boîte de dragées du baptême de votre arrière-arrière petit cousin, photos jaunies et cartes postales (oui, cela existe encore)…
  • Les catalogues (tout se trouve en ligne, mes chers amis), botins de téléphone gardés « au cas où », modes d’emploi en chinois de votre diffuseur d’huiles essentielles…
  • Les CD de vos idôles d’adolescence. C’est évident que vous ne les écoutez plus.
  • Les DVD que nous n’aimiez pas.

Mettez de côté :

  • Les plaids (ils serviront à protéger les meubles lors du déménagement)
  • Les journaux (pour emballer)

non… je rigole. J’étais fan de A-Ha …

Chambres

Emballez :

  • Les vêtements hors saison peuvent être emballés dans les caisses de déménagement. Sachez qu’il existe aussi de penderies de déménagement. A bonne entendeur… Une garde-robe temporaire en carton, cela vous dit ?
  • Les tenues de cérémonies si vous n’avez plus rien de prévu d’ici là.
  • Les vêtements de vacances (maillots, ski, …) sauf si vous en aurez besoin.
  • Les vêtements d’enfants devenus trop petits, qui doivent encore servir à votre cadet.
  • La petite décoration des chambres.
  • Votre conjoint (comme ça, vous ne risquez pas de l’oublier)

Virez :

  • Ces vêtements que vous ne portez jamais, mais, procrastinateur que vous êtes, dont vous avez remis l’heure fatidique jusqu’à aujourd’hui.
  • Les sous-vêtements usés jusqu’à la corde.
  • Ces vêtements de sport que vous ne comptez jamais utiliser.
  • Les peluches en surnombre (c’est plein de poussière. Beurk ! )
  • Les jouets cassés ou délaissés.

Mettez de côté :

  • Les chaussettes dépareillées (pour emballer verres ou vases)
source : Pinterest

Hall

Emballez :

  • Les chaussures et vestes hors saison, que vous comptez encore mettre !
  • Les accessoires hors saison (bonnets, gants, écharpes, foulards…) ou en surnombre.
  • Les sacs à main en bon état (n’en gardez qu’un, celui qui est passe partout)

Virez :

  • Les chaussures en piteux état ou trop petites
  • Les vestes et accessoires que vous ne mettez jamais.
  • Tous ces parapluies que vous n’employez jamais.
  • Les lunettes de soleil démodées.
  • Les gants orphelins
Pour tout ce qui est hors saison, pensez aux sacs sous vide !

Salle de bain

Emballez :

  • Les objets décoratifs
  • Tout ce dont vous avez un stock suffisant pour tenir jusqu’au jour J.
  • Vos bijoux et accessoires
haaa ce bon film étirable !

Virez :

  • Les pots de produits entamés depuis longtemps, et dont vous ne vous servez visiblement pas.
  • Les médicaments qui ne servent plus ou périmés.
  • Le surplus de serviettes de toilette. 3 par personne suffisent amplement !
  • Les langes de votre petit dernier, propre depuis 2 ans.
Des essuies tout doux pour emballer les choses fragiles !

-15 jours

Il est temps d’actionner le turbo ! Pièce par pièce, emballez tout ce qui ne sert pas tous les jours : papiers administratifs, jeux de société, une bonne partie des vêtements, matériel de cuisine moins courant (oui, vous vous passerez de pâtisserie maison quelques jours ! ).

Indiquez bien sur chaque carton le contenu et la pièce (numéro et /ou code couleur). Fermez toutes les boîtes à l’aide du collant. Entreposez dans des coins.

Jolie tour décorative, non?

Ah oui, si vous changez complètement de quartier ou de ville, n’oubliez pas de récupérer les vêtements au pressing, chaussures au cordonnier, télévision en réparation et autres articles en dépôt…

 

-7 jours

Commencez à démonter les meubles. Rassemblez toutes les vis dans un sachet congélation, que vous fixez à l’aide de papier collant sur une paroi du meuble en question. Vous pouvez même démonter les lits et dormir une nuit ou deux sur un matelas à même le sol.

Défaites les éléments « fixes » qui doivent être déménagés tels que les tringles ou boîtes à rideaux, les porte-essuies, la moquette, les meubles encastrés.

Pour les garde robes : videz-les le plus possible. Afin de pouvoir démonter les meubles, vous pouvez transférer les vêtements sur des tringles à roulettes ou des cartons « penderie » spéciaux.

source : leboncoin.Fr

Réservez assez de vêtements pour la famille pour tenir un ou deux jours dans la nouvelle maison et faites votre valise comme si vous partiez en vacances. Attention à prévoir des vêtements confortables pour le jour du déménagement !

Cette valise contiendra nécessaire de toilette, pyjamas, médicaments courants, bijoux, papiers urgents.

Le reste des vêtements sera emballé :

  • Vieilles valises
  • Pliés dans des cartons (façon Marie Kondo, en vertical)
  • Pour les vêtements sur cintres, plutôt que de tout mettre dans des cartons, prenez des sacs poubelles. Faites un trou dans le fond du sac, passez les cintres et attachez en bas.
De bons sacs poubelles, à récupérer ensuite, bien entendu !

Si possible, allez dans votre nouvelle demeure pour préparer le terrain :

  • Nettoyer les placards de cuisine.
  • Préparer des serpillières en cas de mauvais temps.
  • Déposer du papier wc.
  • Vérifier que tous les appareils fonctionnent.
  • Et, pourquoi pas, déjà déposer les objets les plus fragiles, grâce à des mannes à linge ?

Ceci n’est évidemment pas toujours possible, surtout si votre destination est  à l’autre bout du pays.

 

Prévoyez une boîte “spécial emménagement” :

Idéalement, cette boîte devrait être en plastique transparent. Vous y mettrez :

  • De quoi prendre un premier petit-déjeûner et un déjeûner. (Prévoyez nourriture, boissons, ouvre-bouteille et ouvre-boîtes).
  • Des assiettes, verres et couverts.
  • savon vaisselle + éponge + essuies de cuisine
  • pshit pshit multi-usage + microfibres
  • un rouleau d’essuie tout et un rouleau de papier wc
  • du savon pour les mains + un essuie-mains.
  • vos chargeurs
  • trousse à outil sommaire (tournevis, marteau, mètre ruban, cutter)
  • sac poubelle
source : Pinterest

La veille :

Il est temps de s’attaquer à tout le reste !

  • Salle de bain : rassemblez tous les produits de soins dans un carton. Protégez les tubes ouverts en les glissant dans des sachets plastiques ou en glissant du film étirable dans le capuchon.
Pas mal, hein, le plastique anti-fuites !
  • Préparez votre trousse de toilette, que vous glisserez dans la valise demain matin.
  • Produits d’entretien et matériel de nettoyage : tout dans la même caisse, facilement identifiable. Pensez à laisser quelques torchons, un seau, du produit multi-usages et un sac poubelles dans votre ancien logement : il faudra le nettoyer !
  • Filmez les boîtes contenant des objets déjà triés par catégories.
Pas besoin d’emballer ! Il suffit de filmer …
  • Si la météo s’annonce pluvieuse : prévoyez des torchons ou serpillières pour la nouvelle demeure dans la caisse d’emménagement. Vous les sortirez dès que vous arrivez pour protéger l’entrée. Ce serait dommage de tout salir !
  • Cuisine : emballez le reste de la vaisselle, après en avoir mis un peu de côté dans la caisse d’emménagement.

  • Appareils électroniques : si les montages vous paraissent compliqués, pensez à les photographier avant démontage !
source : pinterest
  • Videz, dégivrez et nettoyez votre frigo et congélateur
  • Videz le lave-linge, débranchez-le et bloquez le tambour de celui-ci.

Le jour J

  • Commencez tôt pour être bien installé en fin de journée.
  • Prévoyez de la nourriture et des boissons en suffisance
  • Conservez votre argent, vos chèques, vos cartes de banques, vos clés… dans une pochette que vous garderez sur vous tout au long de la journée.
  • En remplissant le véhicule, veillez à regrouper le plus possible toutes les caisses d’une même pièce, et surtout d’un même étage.
  • Protégez les meubles et miroirs avec des plaids ou couvertures.
  • Dès que vous arrivez, disposez directement la caisse d’emménagement dans un endroit visible de la cuisine, par exemple.

En quittant votre ancienne habitation :

  • Fermez le gaz, l’eau et l’électricité, et faites le relevé des compteurs.
  • Vérifiez la fermeture de toutes les portes et fenêtres
  • Remettez vos anciennes clés
  • Retirez votre nom de la boîte aux lettres
  • Prévenez vos voisins de votre départ et donnez-leur votre nouvelle adresse.
  • Faites un dernier tour de la maison que vous quittez pour vérifier que rien n’a été oublié… et pour verser une larme : encore une page tournée

En arrivant dans votre nouvelle habitation :

  • Si vous faites appel à un déménageur, vérifiez que vos meubles et autres objets n’ont subi aucun dommage lors du transport. Les sociétés de déménagement sont en principe assurées contre ces risques.
  • Ne déposez pas dans la rue des cartons d’emballage de chaînes HiFi, ordinateurs,…. Ne tentez pas le diable !

Après votre déménagement:

Pensez à vos animaux de compagnie

Préparez leurs bols de nourriture et d’eau. Laissez-les explorer leur nouvel environnement. Dans la mesure du possible, ne les laissez pas seuls dans la cour, le temps qu’ils aient apprivoisé leur nouveau territoire.

Déballez les articles essentiels

Si vous arrivez une journée ou quelques jours avant le camion de déménagement, déballez le matériel de première nécessité. Si vos biens arrivent en même temps que vous, supervisez les opérations. Ne cherchez pas à tout faire en même temps. Contentez-vous de déballer la boîte « emménagement » contenant le nécessaire pour la première nuit.

Vérifiez le fonctionnement des systèmes de la maison

Contrôlez si le système de chauffage ou de climatisation fonctionne et réglez le thermostat à une température confortable. Checkez également l’électricité, le téléphone et l’alimentation d’eau.

Faites un ménage rapide

Prenez le temps de nettoyer à fond les recoins les plus difficiles d’accès. Par exemple, les planchers devraient être propres avant d’y étendre les tapis. Lavez les comptoirs et les armoires de la cuisine pour être prêt à y ranger la vaisselle le lendemain.

Habillez les fenêtres

À défaut de rideaux ou de stores, utilisez des draps pour préserver votre intimité et assurer votre sécurité. Les statistiques démontrent qu’il y a plus de vols dans les jours qui suivent un déménagement. Aucun objet de valeur ne doit être visible et, de l’extérieur, on ne doit pas pouvoir savoir si vous êtes à la maison.

Les jours suivants

Déballez les boîtes

Si vous emménagez dans un immeuble résidentiel, demandez au gérant comment vous pourrez disposer du matériel d’emballage non réutilisable.

Si vous disposez d’espace de rangement dans le sous-sol ou dans le garage, pliez et conservez les boîtes qui pourraient servir à autre chose.

Ou mieux, proposez-les à quelqu’un qui compte bientôt déménager !

Planifiez le travail par étape

Faites une liste des tâches à accomplir pour vous installer. En fixant une date pour pendre la crémaillère quelques semaines après le déménagement, vous serez plus enclin à terminer votre installation à temps.

Explorez votre nouveau quartier

Découvrez les environs.

Explorez le trajet pour aller à l’épicerie, au bureau de poste, au terrain de jeux et à l’école.

Faites connaissance avec vos voisins.

Finalisez votre changement d’adresse

Envoyez un avis de changement d’adresse à l’expéditeur chaque fois que vous recevez un courrier adressé à votre ancienne adresse.

Rendez-vous à votre nouvelle maison communale pour vous y domicilier. Actualisez vos différents documents administratifs.

Si vous avez un chien ou un chat portant une puce électronique, informez de votre changement d’adresse la banque de données relative aux animaux identifiés par puce électronique.

 

Et voila, mes chers amis maniaques ! Il est clair qu’un déménagement optimal, cela se prépare.  Au mieux vous triez, désencombrez, structurez … au plus rapide sera votre installation dans votre petit nid douillet.

Maintenant, on n’a pas toujours la possibilité de s’y prendre trois mois à l’avance. Voici donc la check-list en version « express ». 

déménagement de pressé
enfin… pas si pressé que ça, j’espère…

Déménagement de pressé

  • 3 semaines avant :
    • Prendre une demi journée (au moins) pour toutes les formalités administratives.
    • Désencombrer une pièce par jour. Tout ce qui peut partir est entreposé dans un coin (garage ? hall) ?.
    • Faire venir une oeuvre caritative (style Petits Riens).
    • Acheter une grande quantité de cartons de déménagement. Récupérez des mannes à linge, des sacs poubelles, des gros sacs de supermarchés,  des boîtes pliables…
  • 2 semaines avant : emballer tout ce qui ne sert plus pour le moment.
  • 1 semaine avant : démonter les meubles. Emballer. Sans relâche. Vider le frigo et manger les restes.
  • Bon vous l’avez compris, c’est la même chose mais moins cool.

 

Sur ce, c’est quand la pendaison de crémaillère ? C’est que j’ai soif, moi !


Sources :

Bpost : http://www.bpost.be/site/fr/residential/letters-cards/absence-move/pdf/CheckList_FR.pdf

PIM.be : https://www.pim.be/pimfichier/demenagement.html

Dockx.be : https://www.dockx.be/assets/uploads

Muramur: http://www.muramur.ca/creer/trucs-astuces/demenagement-premiere-journee-semaine-1.1560386

Illustrations : Pixabay et Pinterest

2 commentaires sur « DOSSIER : Déménagement de Maniaque ! »

  1. Ouh la la!!! Je crois que j’avais sous-estimé l’ampleur de la tâche qui m’attend !
    Pour moi ce sera déménagement express alors!
    Et je ne suis pas la reine de l’organisation, me voilà dans de beaux draps! Ou plutôt dans de beaux cartons!!!
    En tout cas merci beaucoup pour toutes ces infos, ça va beaucoup m’aider.
    Bises de Normandie !!!

    1. hihi je suis sûre que tu feras cela comme une pro !
      Et puis, n’oublie pas que je suis Maniaque… Je suis donc allée fort dans les détails 😉
      bon courage et gros bisous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *