Publié dans lecture

Lectures maniaques en vrac

Hello à vous, amis maniaques !

Cela fait quelques temps déjà que je ne vous ai pas instruits avec mes savantes lectures sur le rangement.

Et pourtant, ne croyez surtout pas que j’ai passé mes soirées à me saouler dans les bars ou à zapper paresseusement sur la télé. Que nenni, mes chers amis !

Car voici non pas une, non pas deux, mais bien trois lectures maniaques !

lectures maniaques

Lecture première : Femmes débordées

par Céline Copier

« Le livre qui va vous simplifier la vie au quotidien »

200 p. – 2017 – Edt M. Lafon

femmes débordées

Le pitch

Ce bouquin, c’est un melting pot (Bestof, si vous préférez) de toutes les astuces distillées sur le site de Céline Copier, www.femmesdebordees.fr.  

Ce site est d’ailleurs très sympa et richement fourni en conseils en tout genre. Son objectif : simplifier la vie des femmes !

Comme  cette maman de deux filles le dit elle-même :

Céline copier femmes débordées

J’y ai mis toute mon âme et tout mon coeur pour qu’il soit un vrai guide utile mais « fun », dans lequel on a envie de se plonger et dont on ressort en se disant « trop bieeeeeennnnnnnnnnnnnn ! »

Au programme !

Voici ce que nous promet la table des matières…

  • Le quotidien
  • Les repas (avec des recettes)
  • La maison
  • Le ménage
  • Les enfants
  • Des listes pour nous aider

Le tout est mis en page de façon fun et girly, avec des chouettes dessins. Tout ce que j’aime, quoi.

Par contre, j’adhère moins au format du bouquin. Il est un peu rigide à feuilleter, et on ne retrouve pas facilement les différentes sections. Mais, bon, ce doit être ma maniaquerie qui pointe son nez, là.

Mon avis humble et entièrement subjectif

Alors, la lecture, on peut la faire de deux façons : soit on lit tout d’une traite, soit on survole de tableau en tableau, au gré de nos besoins.
Et c’est ça qui est sympa, car on retrouve vite ce qu’on cherche.

Les plus :

Destiné aux familles avec enfants, ce bouquin se lit très agréablement après le coucher de ceux-ci. Mais gare à le faire seulement à ce moment-là, car vos loustics seraient capables de le prendre pour un livre à colorier, avec tous ces drôles de dessins…

Messieurs, cela ne vous tentera pas trop, je crains. Le style est hyper girly. Bref, cela se lit comme on mangerait un paquet de chokotoffs au fond de son bain moussant. Miam.

Truffé de tableaux et de listes, grouillant de conseils judicieux, il nous invite à nous organiser sans prise de tête.

femmes débordées

Les moins :

Je vais sans doute être mauvaise langue, mais je le trouve un peu cher quand on sait que tous les conseils sont disponibles sur le site internet. Une version poche, avec des pages plus fines, plus faciles à tourner, m’aurait davantage convaincue sur ce point-là. Et puis, la police de caractères m’enquiquine un peu, car j’ai du mal à m’y retrouver dans les titres.

Enfin, avouons que l’organisation, c’est pas une science qui évolue des masses, donc forcément beaucoup de conseils sont assez « bateaux » à la longue.

Conclusion

En somme, si vous êtes habitué(e)s au site, ne vous ruez pas pour l’acheter. Sauf si vous souffrez (comme moi) de collectionnite compulsive maladive.

Par contre, c’est un chouette cadeau à mettre sous le sapin de votre BFF.

 

Lecture deuxième :

De la joie d’être bordélique

par Jennifer Mc Cartney

149 p., 2016 édit. Mazarine

Jennifer Mc Cartney

Alors, on change complètement de registre et on se plonge dans cet étrange livre anti-rangement. Des personnes proches de moi avaient déjà voulu me l’offrir pour me taquiner. Shocking, non ? Et bien, finalement, j’ai fini par le chercher moi-même. Autant connaître ses adversaires, non ?

Son titre anglais  » the Joy of leaving your shit all over the place »… no comment. Cette folle de Japonaise ne doit pas être ravie.

Kesako ?

Jennifer McCartney est canadienne et vit à Brooklyn. A son actif : 5 bouquins (dont « cocktails for drinkers« , … vous comprendrez plus loin) , la participation à un certain nombre de magasines et à la radio de BBC4.

Jennifer Mc Cartney

Au programme !

Notre auteure du jour commence son ouvrage par nous annoncer que les livres de développement personnel, c’est de la connerie !

Ensuite son petit livre est articulé selon les chapitres suivants :

  • Redémarrez votre vie en faisant le voeu de ne plus jamais ranger
  • Jouons à qui sera le plus bordélique
  • Semez du bordel partout dans la maison
  • Gérez le putain de bordel qui règne chez vous
  • Laissez trainer des trucs dehors et sur internet
  • Chérissez vos affaires, mais n’accumulez pas

Bon, quelque chose me dit que c’est fait exprès, mais même la table des matières est bordélique. Je ne vois aucun fil conducteur, vous oui ?

 Mon avis humble et entièrement subjectif

Alors, je pense qu’il faut prendre ce livre pour ce qu’il prétend être, à savoir une parodie.
Sa cible ? La mode du rangement, élevé au stade de religion qui nous sauvera de tous les maux… Les obscures discours avec nos chaussettes… Les espoirs d’une vie meilleure apportés par les livres de développement personnel.

Le tout se lit plaisamment.  Mais je crains qu’il ne parviendrait même pas à rassurer les bordéliques, or il me semble que c’est le but commercial clair de l’éditeur de ce machin.

En effet, les arguments en faveur de la cause bordélique sont franchement minces. Ok, le tueur en série Ted Bundy était méga ordonné. Mussolini aussi. Mouais. Et alors ? Est-ce une raison pour me compliquer la vie en cherchant midi à quatorze heures mes clés, ma déclaration d’impôts et une culotte propre ? Je pense pas.

Conclusion

In fine, le seul sentiment que j’ai en lisant ce bouquin, c’est que cette nana devait franchement être bourrée en l’écrivant. En effet, sur les 150 pages de cet étrange bidule, je pense qu’elle parle 100 fois de boissons alcoolisées. Whisky, bière, vin … tout y passe. Par moment, elle le mélange au sexe et cela devient même carrément vulgaire, si je peux me permettre.

Maintenant, je comprends mieux quand je vois dans ses oeuvres précédentes, un livre sur les cocktails. C’était donc bien cela.

Elle était pêtée. Complètement. Ivre morte, le bordel de son appartement a sûrement fait monter un délire de rebellion en elle.

Et ce qui devait probablement être une simple chronique dans un journal (ben oui, elle a pas beaucoup plus à raconter) s’est prolongé en bouquin. Résultat : une couverture tape à l’oeil, ayant pour but de vendre un max, surfant justement sur la vague du rangement. Pas bête, finalement. Ainsi elle peut s’acheter un peu plus d’alcool.

Lecture troisième :

Le rangement malin

par Camille Anseaume

2013, Edt C’est malin poche Leduc.s éditions, 191 p., 6,00 €

rangement malin

Cette lecture-ci est un peu plus ancienne. Que voulez-vous, j’ai encore des trucs à rattraper. C’est que j’en ai perdu du temps, dans les sombres cuisines des hôpitaux, vous ne vous rendez pas compte !

Voici donc un petit manuel pratique pour devenir pro du rangement.

Le pitch

Camille Anseaume est journaliste. Elle tient également le blog « Café de filles », élu blog coup de coeur de la rédaction de ELLE.
Elle a écrit « L’homme, mode d’emploi », « le mariage malin », ainsi que deux romans.

Camille anseaume

Le bouquin date clairement de l’ère pré-Kondoesque. Le rangement y est encore conçu comme « peu glamour ». Pauvres ignorants, ils ne savaient pas encore à cette époque que ranger apportait joie, sérénité et prospérité.

Nous avons donc affaire ici à un bouquin méga terre-à-terre pour nous guider à travers les méandres de notre encombrement matériel. Aucune question de joie, de remerciement d’objets ou autres méditations.

Au menu :

  • Les 12 commandements du rangement
  • De nombreuses astuces
  • Des règles à respecter
  • Un programme rangement au jour le jour

Ma lecture

A priori, ce petit livre ne paie pas de mine. Couverture méga sobre (on peut dire « moche »), impression en noir et blanc et petit prix. Rien de très excitant, quoi.

Et bien, vous risqueriez de passer à côté de quelque chose de franchement pas mal.
C’est bien écrit. En plus, c’est ironique. Et puis c’est méga pratique. Enfin, c’est super bien structuré.

L’ordre de lecture est le suivant :

  • Les fameux 12 commandements  (ok on a lu tout ça ailleurs, mais bon, cela ne s’invente pas non plus).
  • L’entrée : « On dit que lors d’une rencontre, tout se joue en trois minutes : la maison ne déroge pas à cette règle« … On y parle vestiaire, chaussures, courrier…
  • Les toilettes, ou plutôt comment utiliser l’espace de celles-ci, en y entreposant les revues, les produits d’entretien, les médicaments et pourquoi pas, les sacs de voyages…
  • Le couloir, et comment utiliser l’espace sous l’escalier.
  • Le salon, et plus particulièrement les CD, DVD, coin téléphone, livres et photos.
  • La cuisine y est super bien abordée. On y parle fonctionnalité, vaisselles, rangement du frigo, recettes et produits d’entretien.
  • La salle de bains : elle prône le code couleur pour les essuies (je suis une inconditionnelle de ce système). Puis elle aborde les jouets de bain, le maquillage et les échantillons.
  • La chambre des enfants : livres, peluches, vêtements. Un top conseil si vous avez des loustics qui se suivent de près : pour les différencier, dessinez un gros point sur les étiquettes des vêtements du grand, deux points chez le suivant, etc…
  • La buanderie, la chambre des parents et enfin le bureau.

 

Mon avis humble et entièrement subjectif

Je trouve ce petit livre drôlement utile pour toute personne désirant s’organiser. Format poche, structure très lisible, il regorge de bonnes idées.

J’ai particulièrement apprécié les mémos « Eviter les accidents domestiques » par section, ainsi que les tranches d’humour, comme « Huit mauvaises raisons de ne pas jeter cette chaussette orpheline rouge et jaune à petits pois : 1. J’ai peur qu’elle se vexe… « . 

 

Conclusion finale

Comme je sais que vous faites votre liste de cadeaux à mettre sous le sapin, voici donc mes suggestions du jour :

  • Votre BFF : le livre des femmes débordées.
  • Vous (ben quoi, vous avez été sages, non ?) : le rangement malin
  • Pour allumer le feu : (ou alors pour régler vos comptes avec votre mère, après toutes ces années de « range ta chambre !  » ) : de la Joie d’être bordélique

 

 

Sur ce, je me jette dans une nouvelle lecture… « Miracle Morning« … Ca doit être inspirant pour mes ados, non ?

A bientôt chez la famille Maniaque !

2 commentaires sur « Lectures maniaques en vrac »

  1. Merci Maman Maniaque de partager tes synthèses de lectures, je vais suivre tes judicieux conseils.
    Tu es la parfaite illustration de la personne rigoureuse, mais drôle.
    Bonne nuit.
    danielle

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *