Publié dans Les états d'âme de Maman Maniaque, psycho

Achats de cadeaux Noel

Hello à vous, amis maniaques !

Voici de nouveau arrivée cette merveilleuse période des fêtes ! Son sapin, son overdose de bons sentiments, son somptueux menu à 15000 kcal, son catalogue de films à la guimauve…

Et ses cadeaux…

Mouais.

Seulement voilà le hic…

Procrastino Maniaque cherche cadeaux

maman maniaque fête Noel

Bon alors, je ne veux pas faire ma minimaliste, écolo bobo zero déchets ou radine… mais j’ai, comme qui dirait, un chti soucis avec la question des cadeaux.

Comme (je l’espère, sinon j’ai vraiment un problème psychologique profond) beaucoup d’entre vous, je … déteste acheter les cadeaux de Noël ! Cela me stresse, m’angoisse, m’irrite, m’énerve…

Non pas que j’aime pas mes proches (meuuuu siiiiii voyons), mais franchement, dois-je vraiment le prouver avec un paquet ?

 

Mais pourquooooooi, pourquoooooooi donc ?

Alors comment en suis-je arrivée là, à la veille de Noël, à vous parler des achats ?

Ma collègue Home Organiser Nathalie Crahay explique que la procrastination est due à nos peurs. On reporte les choses parce qu’on a peur de l’échec, de la réussite, de ce que cela implique. Et alors on trouve toujours mieux à faire.

Je pense donc Dr Crahay peut poser en toute confiance le diagnostic de la phobie du cadeau parfait.

En effet, pour une Maniaque, acheter, c’est un vrai casse-tête.

Comprenez donc :

Primo : je ne sais pas quoi acheter.

Comme je ne sais pas quoi acheter, et que je croule pas sous une imagination débordante,  je demande en règle générale aux principaux intéressés ce qu’ils veulent.

Je devrais évidemment creuser davantage, par des questions du genre :

  • As tu déjà quelque chose du même style, sinon va falloir choisir, hein…?
  • Prend-il de la place ?
  • Demande-t-il de l’entretien ?
  • Est ce que tu comptes t’en servir ?
  • Le trouves-tu vraiment joli ? (te met-il en joiiiiiiiiie ? )
  • De quoi comptes-tu te débarrasser à la place (et ne réponds pas « toi » stp…)

Sachant que dès le lendemain des fêtes, le journal tv nous proposera un reportage avec tous ces gens qui revendent leurs cadeaux foireux sur internet, j’ai de bonnes raisons de procéder de la sorte. Enfin, je pense.

Cela retire un peu de la magie, certes.

Secundo : Et si je le fabriquais ? 

Vous savez tous, chers amis maniaques, que j’adoooooore la récup et le DIY.

Mais, si je me lance dans le cadeau DIY, on me traitera (pas ouvertement certes, mais la Maniaque réfléchit… beaucoup… trop) de minimaliste, d’extrémiste, d’écolo bobo zero déchet et/ou (jugement suprême) de radine.

En plus, j’ai comme qui dirait, deux mains gauches. Donc ce qui me convient parfaitement, à moi, ne risque pas de plaire à tout le monde.

Donc sachant que  le succès n’est pas forcément garanti au rendez-vous, me voilà résolument découragée de cette voie de raison.

Tertio : Où aller ?

Un cadeau, ça n’arrive hélas pas en traineau par la cheminée. Dommage. Tout se perd.

Les bains de foule des centres commerciaux, c’est franchement pas mon truc, mais j’ai encore moins envie de faire vivre Amazon, qui apparemment exploite honteusement ses employés.

J’ai vu un reportage là-dessus dimanche dernier (oui, cette émission de France 5, où chaque fois que tu regardes, tu te dis que tu vas crever demain car tout est pollué, toxique, cancérigène etc…). Depuis, je culpabilise. Donc je me bouge encore moins les fesses.

Alors je me dis que je vais privilégier les petits magasins locaux. Dans mon village il y a deux-trois pistes que je creuse régulièrement (magasin de jeux en bois, articles cadeaux et épicerie en vrac), mais hélas pas de quoi combler les envies de chacun. Bande de difficiles…

Pour ce qui est des cadeaux faits mains, sur Etsy par exemple (je me suis achetée récemment des super mimi serviettes à apéro en tissus…. hoooo j’adore), je pense qu’il faut déjà être assez loin dans la démarche zero déchet pour adhérer…

Quatro : Cherchons la facilité

Reste la question fondamentale. WHAT THE F… ?

Honnêtement, si les gens ont besoin de quelque chose, ils se l’achètent, non ?

On est donc clairement dans une situation où on décide d’encombrer volontairement l’intérieur d’autrui. Pas très altruiste, ça, hein ? Car c’est qui qui va la payer, la home organiser, après ?

Donc, par pur altruisme, je pourrais offrir des sous-sous ou des chèques cadeaux, ainsi finalement ils en font ce qu’ils veulent.

Oui, mais alors c’est comme si je mettais une somme, une valeur sur notre relation, non ?

En résumé,

  • Trop peu = je t’aime pas
  • Trop = je me la pète.

Compliqué, non ?

Je sais ! Je vais proposer de venir ranger chez les gens : gain de temps, d’espace d’argent, de bien-être… Et en plus je m’éclate. Tout win-win, non ?

D’ailleurs (pause publicitaire)… il y a des chèques cadeaux sur mon site … Juste une suggestion 😉

chèque cadeau home organising

Cinquo : des cadeaux immatériels 

En cas de stress, on fait toujours des mauvais choix, et donc des mauvais achats. Or, en semaine, je suis débordée et le weekend, j’ai la flemme et je suis casanière. Dilemme dilemme…

Donc, je me dis :

« Eureka, je vais offrir des activités, du temps ensemble etc à tous ces gens… »

Bon, évidemment, pour ça, je devrais déjà prendre le temps moi-même. Cela implique donc un sacrifice personnel. Ouille.

Alors je sais ce que vous allez me dire.

« T’as qu’à offrir une boîte cadeau, style resto en amoureux, saut à l’élastique, weekend bien-être… »

Alors, ne le prenez pas mal.

J’ai régulièrement donné et reçu ce genre de cadeaux.

Mais quand on est overbooké en semaine, personnellement cela me rajoute un stress supplémentaire de devoir programmer une date pour la dite activité, de voir si c’est libre quand je veux, de s’assurer qu’il n’y a pas de piège caché, quels sont les frais supplémentaires, de parquer la marmaille etc…

Donc, bref…

C’est mal barré

Tout ceci pour vous avouer platement  qu’on est le 16 décembre et que je n’ai rien. Nada.

Glurps.

Je n’ai même pas encore commandé le dessert que je suis sensée apporter au réveillon. Non, je ne le préparerai pas, car je bosse. Ben oui, ça arrive. Et puis, pas sûre que mes biscuits au pain rassis et aux pépites de chocolats (Fort bons, par ailleurs) ne fassent l’affaire.

Dans le genre organisée, on peut mieux faire.

Ouais ouais, y parait que je suis home organiser à mes heures perdues…

Je sais…

Mais, avouez qu’il a fait beau tellement longtemps que cet hiver nous est littéralement tombé dessus.

Là.

Pouf ! D’un coup… « jour / nuit » comme dans les Visiteurs…

Si j’avais su que Père Noël approchait si dangereusement, espèce de sournois… j’aurais sûrement pris les devants et acheté mes cadeaux au mois d’août. Et commandé un traineau glacé à Pâques.

 

Plan d’urgence

Nous sommes donc ici dans un cas clair et limpide de situation « urgente et importante« , comme expliqué dans les diagrammes d’Heisenhower…

Je vais donc libérer 2-3 heures de mon agenda pour faire ce que je dois faire…

Donc, mes chers proches, si vous pouviez m’envoyer avant mercredi soir votre liste claire, détaillée et précise de souhaits, je me mettrai au pas de course.

En effet, mon agenda clignote « rouge » jeudi après-midi

Il va falloir sérieusement s’organiser :

  • D’abord une bonne nuit de sommeil
  • L’estomac bien rempli
  • De bonnes chaussures de marche
  • Le sac à vrac prêt au dégainage
  • Une liste et un plan du parcours minutieux des magasins
  • L’indispensable … anxiolytique

cinq quatre trois deux un… on respire un bon coup… et on y va !

Conclusion

La vie est faite de choix et de priorités. Sans vouloir entrer dans un discours moralisateur, Noël est pour beaucoup une image de ce que la société de surconsommation a de pire : l’obligation de se faire des cadeaux.

Ne vous y trompez pas, je suis tout à fait pour la fête, le repas, les retrouvailles en famille…

Le problème, c’est quand on se sent « obligé » de participer à la frénésie des achats. Offrir devrait être un plaisir, un acte spontané. Et là, on est vraiment dans une situation où l’on se sent obligé d’acheter, de dépenser…. Et cela en retire forcément le plaisir.

Impression évidemment amplifiée par le fait de s’y prendre en dernière minute, je vous le concède. Probablement que si je m’y étais prise à l’avance, de telles pensées ne m’envahiraient pas.

Alors, si vous aussi, vous êtes dans ce cas et vous ne savez pas quoi m’offrir… ben… vous voilà bien ennuyés, non ?

Oups

Bon ben offrons-nous déjà bon moment. Ce sera parfait !

Sur ce, à bientôt chez la famille Maniaque !

 

 

 

5 commentaires sur « Achats de cadeaux Noel »

  1. J’adore !! Tellement vrai sur toute la ligne… Moi j’offre des spectacles : ça se commande en ligne, c’est bio-zéro déchet-écoresponsable-local et ça n’encombre pas d’un poil, t’es pas obligée de prendre de ton temps à toi et si tu choisis bien (merci les avis en ligne) en général ça fait plaisir ! Il faut juste vérifier que les personnes sont dispos ce jour là, ont une baby sitter si besoin et qu’ils te donnent la liste des derniers spectacles déjà vus pour éviter les doublons… !
    C’est toujours un plaisir de te lire même si c’est moins souvent qu’avant !! Merci 😉

    1. bonne idée, les spectacles ! Je retiens pour l’année prochaine … maintenant faut bien connaître les goûts des principaux intéressés 😉

  2. C’est amusant, je suis un peu de l’autre coté de la barrière. Si je ne suis pas consommatrice outrancière, j’aime chercher le présent chic et choc pour quelqu’un que j’aime.
    Ayant une grande famille, la quête se poursuit tout au long de l’automne. J’ai longtemps détesté noël, et puis un jour j’ai compris que ce n’était pas une histoire de cadeau mais un moment de partage.
    Alors je prends du plaisir de faire de mon mieux pour faire plaisir à mes proches. Parfois c’est top, parfois c’est flop. Mais les personnes qui reçoivent les présents sont toujours heureuse des pensées qu’on a eu pour eux.
    J’ai un secret cependant.
    Un truc qui ne s’avoue pas sur son propre blog.
    Je ne me donne ce mal que pour les personnes qui ont envie de partager avec moi pendant les fêtes. Le coté « on fait un cadeau parce qu’il faut en faire un » me déplait autant qu’à toi… mais j’en ai dans ma liste que je suis obligée d’honorer… Pour ceux, j’avoue ne pas me donner plus de mal qu’eux pour moi………..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.