Publié dans DIY Maniaque, écolo Maniaque

Textilo Maniaque …

Hello à vous, amis Maniaques !

Les soldes touchent tout doucement à leur fin, et j’espère que vous avez pu faire de bonnes affaires. Pour les ranger, je ne doute pas une seule seconde que vous appliquez sagement  le sacro-saint principe du ONE IN – ONE OUT !

C’est d’ailleurs de ce fameux « OUT » que je vous propose de discuter aujourd’hui …

Le recyclage des tissus (à la Maniaque)

Alors, je ne vous apprends rien en disant que les soldes, de nos jours, c’est toute l’année.

Entre les mid-seasons, déstockages et autres braderies, vous avez l’impression que l’industrie textile vous fait des cadeaux de janvier à décembre. Bande de chanceux…

Oui, ok. Je sais que vous n’êtes pas naïfs à ce point. On nous prend plutôt pour des vaches à lait toute l’année.

Sans vouloir rentrer dans un discours moralisateur à deux balles, nous sommes responsables de tout ce qu’on achète : de le payer, de le stocker, de l’entretenir et puis … de s’en débarrasser.

Or, se débarrasser de tissus, ce n’est pas vraiment l’idéal, quand on réfléchit à  toutes les ressources qui ont été investies dans leur fabrication.

C’est pourquoi je vous propose de parcourir les options de « fin de vie » de vos fringues chéries, mes chers amis maniaques.

La prévention ou pourquoi on ne devrait pas (trop) succomber

Si pour ces soldes, c’est raté pour la modération, je vous propose de retenir la liste (non exhaustive) ci-dessous d’arguments pour ne plus vous laisser tant avoir…

  • Pendant les soldes, on n’achète jamais ce dont on a vraiment besoin. On succombe à l’attrait du prix. Point barre.
  • Si le commerçant vous vend ce truc si bon marché, dites-vous qu’il y gagne quand même encore quelque chose. Ce ne sont pas des oeuvres caritatives, mes amis.
  • Retenez ceci : Achats inutiles = futur bordel à ranger / stocker / entretenir
  • Et aussi ceci : Soldes = bain de foule = stress = manger = grossir (enfin, je parle pour moi, là.)
  • En participant à ce manège, on contribue à la société de surconsommation, à la production de déchets inutiles, à l’exploitation de la main d’oeuvre, à la pollution massive par l’industrie textile…

Ceci dit, maintenant que je vous ai bien fait culpabiliser (gnarc gnarc), rangeons un peu vos chtis achats !

Pour faire de la place pour vos trophées de guerre des files interminables, vous avez probablement (certainement) fait le tri, comme il se doit.

Nooooon ?

Non mais allo quoi ? … Allez, au travail !

Ok, c’est fini ? Vous avez rassemblé un joli tas « EXIT » ?

Mais que comptez-vous bien en faire maintenant ?

Les choses « mettables »

Vendre

Si vous prenez super bien soin de vos vêtements, l’option la plus intéressante pour votre porte-feuilles est évidemment de les vendre. Ce filon est d’ailleurs particulièrement bien maîtrisé par de nombreuses super mamans…

Inutile de préciser que cela fonctionne mieux avec des vêtements de marque.

Ainsi, selon votre temps et votre espace de stockage (car cela peut prendre du temps…), vous opterez donc pour l’une des solutions suivantes :

  • Internet : 2demain.be, Ebay, Marketplace de Facebook, groupes de vente sur Facebook …
  • Magasins de dépôt-vente
  • Vides-dressings et brocantes

Donner

Plus rapide, cette solution ne concerne à nouveau que les vêtements en bon état. Les ASBL en ont plus que marre de recevoir des détritus dans les bulles de collecte, et je les comprends fort bien.

Vos anciens vêtements et chaussures mettables trouveront donc nouvel acquéreur de la sorte :

  • Donner à votre gentille voisine.. oui celle qui s’occupe de votre chat en votre absence (@Steph : t’as besoin de rien 😉 )
  • Les bulles « terre » « Oxfam » ou autre « petits riens » (ou l’équivalent en France, que j’ai la flemme d’aller chercher… sorry… fait chaud)…
  • Les ressourceries, type « Kringwinkel » (un peu partout en Flandre), « Folfouille » (Braine-l’Alleud), « Boîte à tout »(Nivelles)…
  • Les groupes de donneries sur les réseaux sociaux.

Les choses « non mettables »

Alors, je sais pas vous, mais j’en ai plus que marre de ces T-shirts dans lequels apparaissent mystérieusement des petits trous. Toujours au même endroit. Oui, vous aussi ?

Exactement, toujours au niveau de la ceinture… Grrr

Pas plus tard que la semaine dernière, une patiente me l’a fait remarquer : « oh, vous aussi vous avez des trous dans vos Tshirts… » Pfff, moi qui avait la flemme de me changer. Ça m’apprendra à être présentable en consultations.

trous t shirts

Alors, avec ma maniaquerie usuelle, inutile de préciser que j’ai déjà fait pas mal de recherches scientifico-webnistiques pour tenter de comprendre cet étrange phénomène.

Plusieurs thèses  sont émises pour élucider ce mystère :

  • Le facteurs internes : La mauvaise qualité des tissus (mais pourquoi diable des trous pile à cet endroit-là? )
  • Le « c’est pas moi, c’est l’autre », ou les facteurs externes :
    • Le frottement lié à la ceinture de sécurité dans la voiture (j’ai regardé, la mienne ne présente pas d’aspérités)
    • Le crochet de la ceinture ou le bouton des pressions du jean porté en-dessous (mouais, mais pourquoi papa Maniaque n’a jamais ça, lui, alors ? Il se promène pas en caleçon, hein… ).
  • Le contexte physico-environnemental : Le frottement répété contre la table de travail dans la cuisine (qui expliquerait que les mecs en souffrent moins… ha ha ! Pffff. Nous, on a une bonne excuse pour racheter des T-shirts, nous !)
  • Les attaques bestiolo-environnementales : Les mites seraient particulièrement attirées par l’odeur du nombril des femmes ? Je vais concocter une crème hydratante à base de cèdre dans ce cas…
  • La théorie Conspirationnelle : Des picots cachés par la vilaine industrie textile, dans la machine à lessiver, et qui attaquent exactement à cet endroit -là…

Si vous avez d’autres hypothèses à émettre, n’hésitez pas. L’intelligence collective et tout ça… Tiens, voilà un chouette sujet de mémoire… reste juste à trouver en quelle discipline… « Ingénieur en textilogie, ça existe ? »

Transformer

Si l’on se réfère à la pyramide Zéro déchets, il vaut mieux transformer avant de recycler… Logique, non ?

pyramide zero déchet
source : Pinterest

Et puis, j’ai un sérieux aveux à vous faire… Le minimalisme, c’est vraiment pas mon truc. Ça doit être inscrit dans mes gènes, quelque part (désolée Judith…).

Car si vous saviez le nombre de fois que j’ai déjà regretté ces derniers mois d’avoir jeté un truc…

SI vous êtes un peu comme moi, je vous propose de mettre en place un ch’ti système de tri des déchets textiles

Attention, à ne faire que si vous avez de la place, bien sûr… sinon je connais une chouette home organiser pour vous aider à en gagner… et comme elle n’aime pas jeter, vous n’aurez pas peur d’elle… ha ha ha.

Au programme: 4 bacs / sacs / paniers / camions… pour différencier :

  • A vendre
  • A donner
  • Récupérable
  • Chutes inutilisables

Dans le bac « récupérable », je garde ces jeans, tshirts ou autre linge troués ou souillés qui « peuvent toujours servir »… (Aië, j’entends certaines de mes collègues grincer des dents… m’en fous. J’assume)

Par une belle après-midi pluvieuse, vous pourrez donc en faire quelque chose de top !

  • Déguisement pour les petits monstres
  • Shorts (le grand classique du jean troué)
  • Pièces de décoration : coussins, cadres photos, guirlandes de fanions pour la terrasse ou une chambre d’enfants, boîte à mouchoirs, plaid en patchwork…
  • Linge de maison : mouchoirs en tissus, serviettes en tissus, sacs réutilisables, éponges Tawashi, Bee Wraps (remplacement de film plastique à base de tissus et de cire d’abeille), chiffons, disques à démaquiller…

récup tissus maniaque

  • Les sacs

Maintenant que vous êtes drillés à ne plus accepter les sacs en plastique dans les rares magasins qui osent encore vous en offrir, vous risquez de manquer de sacs, non ? Et ben, voilà la solution ! Il suffit d’avoir un T-shirt dont le bord est bien cousu, afin de laisser passer un ruban. Pour le reste, couper le haut du T-shirt, juste sous le niveau des bras et coudre pour refermer… Perso, je fais ça à la main, tellement douée que je suis… heureusement la couture est à l’intérieur, on ne voit pas le massacre.

Et puis, tant qu’on y est, on peut aussi se faire des jolies pochettes à partir des poches d’un jean. De quoi  ranger le petit matériel dans la voiture, par exemple…

pochette jean récup

ou des sachets à lunettes (à base de bas de pantalon…) :

pochette à lunettes

  • Le bee wrap

Alors celui-ci, je l’adore. J’avoue, j’étais sceptique au début. Mais depuis que je suis devenue une Maniaque du Zéro déchet, je ne peux plus m’en passer !

Le principe est simple : découper un carré de tissus assez fin (mais pas trop fin… sinon ça finit avec des trous… croyez-en ma plus récente expérimentation). Le placer sur la planche à repasser, sur un papier cuisson que vous réservez à cet usage. Parsemez le tissus de paillettes de cire d’abeille (que vous trouvez en magasin zéro déchet, bio, droguerie…). Recouvrez d’un autre papier cuisson. Repassez à température maximum sans vapeur.

Et… Magique … La cire va fondre…

Oui, je vous jure.

Bon, faut un peu chipoter pour qu’il y ait bien de la cire partout, mais après refroidissement cela fait un parfait emballage pour recouvrir les bols à salades, les assiettes non terminées des enfants etc… Question entretien, il faut frotter à l’eau tiède (si c’est chaud, ça refond, vous comprenez…).

bee wrap

voici ma fabrication du jour :

bee wrap maison

  • Les disques à démaquiller

Sur le Maniak Net, vous trouverez rapidement des tutos pour réaliser des disques à démaquiller à partir de chutes de tissus. Personnellement, j’ai juste découpé des carrés dans un vieux polar de mon fils. Cela fonctionne parfaitement…

Point de vue pratique, un filet à linge accroché dans ma salle de bain sert récolter les tissus après démaquillage (ou nettoyage de oreilles… ça marche aussi, avec un oriculi en métal… OUST ! les cotons tiges…).  Le weekend, je mets le filet directement dans la machine, puis séchoir et c’est retour à la salle de bain.

Pourquoi donc se compliquer la vie ? Haaaa…

lingettes démaquillantes maison

Autres idées :

  • Le furoshiki : Furoshi-quoi ? Pour celles et ceux qui ne connaissent pas (encore !), le furoshiki est l’art traditionnel de l’emballage en tissu à la japonaise. Soigneusement plié et noué, le furoshiki permet d’emballer vos cadeaux et de transporter votre bento au boulot sans corrompre votre conscience écolo. Cela se fabrique à partir de vieux draps ethniques, chemises aux motifs hawaïens et foulards… et nécessite un minimum de connaissance de pliage à la japonnaise. Je n’y suis pas encore arrivée (je ne mets quasi jamais de foulards ni de chemises hawaïennes ou ethniques…), mais votre expérience m’intéresse grandement…

furoshiki

  • Plein d’idées pour les couturières parmi vous : c’est ici.
  • Et alors celle-ci, je l’adore ! (faut juste que je trouve des cravates et une machine à coudre…)
récup tissus
source: https://tissusetrecup.wordpress.com

Recycler

Restent enfin les tissus non utilisables (ma fameuse boîte « inutilisable »). Ils peuvent être récupérés par l’industrie, notamment pour en faire de l’isolant.

Vous pouvez ainsi les déposer :

  • Dans certaines grandes enseignes, telles que H&M. Vous recevrez un bon d’achat de 15% à chaque dépôt de sac.
  • Dans les parcs à conteneurs (bulles Curitas, par exemple)

Néanmoins, les capacités de recyclage des grandes enseignes sont insuffisantes, à l’en croire certaines sources.

Personnellement, je me demande si je ne garderais pas mes chutes pour en faire un rembourrage de coussin de jardin, par exemple. Allez, encore une boîte ! Oui, je l’avoue… j’ai une légère tendance à l’accumulation…

« On ne sait jamais… »

En plus, la relève est assurée…  Mini Maniaque ne vaut pas mieux…

Quand je jette un bout de papier, il le récupère dans la poubelle, en criant : « Hééé mais c’était un beau dessin !  » (Heu ???? ). L’autre jour, je voulais jeter un emballage en carton, il m’a dit « non ! Je peux faire des dessins là-dessus …

Haaaaa pourquoi continuer à acheter des blocs à dessiner ?

récup maniaque

Sur ce, j’espère vous avoir donné quelques (bonnes) idées !

A bientôt chez la famille Maniaque 🙂

 

 

 

 

 

Un commentaire sur « Textilo Maniaque … »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.